×
5 769
Fashion Jobs
Publicités

En Angleterre, Pentland se positionne pour prendre le contrôle de Footasylum

Publié le
today 21 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pentland veut croquer dans les sneakers. Le groupe britannique a pris position cette semaine sur ce marché en plein essor.


Footasylum


Tout a commencé en début de semaine lorsque JD Sports annonçait monter au capital de l'enseigne britannique spécialisée Footasylum. Le groupe, spécialiste de la distribution d'articles de sport et lifestyle, a pris 8 676 878 actions de la société Footasylum, qui possède près de 70 magasins outre-Manche, soit 8,3 % du capital. Il possède à présent 18,74 % du capital.

La direction de JD Sports, dans un communiqué, a précisé qu'elle était prête à acquérir jusqu'à 29,9 % des parts de l'enseigne. Elle glissait cependant qu'il s'agissait pour elle d'un investissement et qu'elle ne comptait en aucun cas procéder à une offre d'acquisition de Footasylum.

Second acte : deux jours plus tard, Pentland Brands procède à son tour à l'acquisition d'actions de Footasylum afin de monter à 21,34 % du capital. En parallèle, le fonds Artemis Investment Management vendait sa participation dans l'enseigne.

C'est ici qu'intervient la subtilité : Pentland brands possède 57 % de JD Sports. Le cumul des parts de JD Sports et Pentland est aujourd'hui de plus de 40 %. Mais si, comme annoncé, JD Sports prend 29,9 % des parts, l'attelage passera le cap des 51 % de Footasylum.

L'histoire est assez drôle étant donné que Footasylum a été fondée en 2005 par David Makin, l'un des cofondateurs de JD Sports... L'enseigne, lors de son premier semestre fiscal, réalisait un chiffre d'affaires de près de 99 millions de livres, en hausse de 19 %. Il affichait cependant un Ebitda légèrement négatif.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com