×
7 044
Fashion Jobs
HERMES
CDI - Responsable de Stock, Flux et Approvisionnement (H/F)
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Toulon
CDI · TOULON
KENZO
Responsable Visuel Merchandising (H/F)
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Responsable E-Commerce H/F
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Chef de Produit Sacs Homme & Voyage (H/F)
CDI · PANTIN
HERMES
CDI - Chef de Produit Équitation (H/F)
CDI · PARIS
HERMES
Stage - Expérience Client et Commandes Spéciales (H/F)
CDI · PANTIN
IZIPIZI
Sales Administration Executive
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Produit Acheteur Maroquinerie H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Gestionnaire Transport Btb - H/F
CDI · SAINT-DENIS
CONFIDENTIEL
Attache(e) Commercial Wholesale Sud-Est France H/F
CDI · AIX-EN-PROVENCE
UNODE50
Chef de Secteur Joaillerie
CDI · MONTPELLIER
DCM JENNYFER
Chef de Produit / Acheteur (H/F)
CDI · SAINT-OUEN
SWAROVSKI
CDI - Senior Key Account Manager Swarovski Optik (H/F) - Paris
CDI · PARIS
FROM FUTURE
Responsable Marketing & Chef de Projet Image (H/F)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
PVH CORP.
Sales Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Talange - CDI 35h
CDI · TALANGE
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet Ppo - Project Product Owner H/F
CDI · SIGNES
LACOSTE
Responsable Des Ventes (CDI) - Champs Elysees F/H
CDI ·
TOMMY HILFIGER
Key Account Manager (M/F/X) – Calvin Klein CDI
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Data Analyst H/F
CDI · PARIS
RMS
Directeur Commercial Retail & Affiliés - H/F - Mode Femme Premium - Paris
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Managers Des Ventes Montpellier (34) H/F
CDI · MONTPELLIER
Publicités
Publié le
2 mai 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En avril, les enseignes de mode ont dépassé leur niveau d’activité d’avant-crise

Publié le
2 mai 2022

Après trois mois en repli par rapport à la référence de 2019, les enseignes de mode ont enregistré une légère hausse de leurs ventes en magasin en avril 2022, de l’ordre de +1,1% par rapport au niveau d’avant-crise sanitaire (à périmètre constant). Il s’agit donc du premier mois positif de l’année, souligne le panel Retail Int. pour l’Alliance du Commerce, qui constate que l’amélioration a été progressive tout au long du mois.


Shutterstock


L’organisation professionnelle rappelle néanmoins que le poids du mois d’avril dans les ventes annuelles des chaînes d’habillement est de coutume assez faible: "cette performance encourageante ne permet pas de rattraper le retard enregistré depuis le début de l’année". Le bilan des quatre premiers mois de 2022 fait ainsi état d’une chute de 10,3% des ventes en magasin comparé à la même période en 2019.
 
Les différents lieux de commerce ont connu des fortunes diverses. En avril, les magasins situés en centres commerciaux de périphérie (-3%), ont été en retrait par rapport au dynamisme retrouvé des centres-villes (2,6%) et à la bonne santé des retail parks (+3,4%). En outre, l’Alliance du Commerce isole le bon résultat des grands magasins: ces derniers, en souffrance durant la pandémie, ont vu leurs ventes bondir de 4,3% par rapport à avril 2019, bénéficiant notamment du retour de touristes internationaux dans l’Hexagone.

Un trafic en boutique toujours en fort repli


 
Ce bilan encourageant ne doit pas occulter la persistante chute de fréquentation des points de vente de l’Hexagone. En avril, celle-ci s’est fixée à -13,5% par rapport à la référence de 2019. "Seules les zones d’activités commerciales/retail park enregistrent une moindre baisse de leur fréquentation avec -6,8%", précise le communiqué. Les hausses du panier moyen et du taux de transformation continuent donc de compenser ce trafic toujours en berne.
 
Enfin, en ce qui concerne les ventes en ligne, les enseignes de mode ont enregistré une croissance de 79% en avril (par rapport à avril 2019). Une apparente dynamique comparée à l’avant-crise, qui "cache en réalité un ralentissement puisqu’elles affichent une décroissance (-54%) par rapport au mois d’avril 2021". L’an dernier, un troisième confinement avait entraîné la fermeture des commerces et donc un report des achats sur le web.
 
Même s’il se réjouit de la légère hausse affichée par les enseignes en mai, Yohann Petiot, le directeur général de l’Alliance du Commerce, tient à exprimer l’inquiétude des entreprises du secteur face à la "la forte progression de l’inflation et son impact sur le pouvoir d’achat des consommateurs. De même, le confinement actuel de plusieurs mégalopoles chinoises impacte de nouveau la chaîne logistique des entreprises", ajoute-t-il, appelant de ses vœux la mise en place d’un plan Commerce 2030 et la nomination d’un ministre spécifiquement en charge du commerce.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com