×
5 828
Fashion Jobs
PRINTEMPS
Manager Des Ventes Marseille Terrasse du Port H/F
CDI · MARSEILLE
KENZO
Coordinateur(Rice) Logistique (H/F)
CDI · ÉVRY-COURCOURONNES
CONFIDENTIEL
Chef de Projet CRM H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · LIEUSAINT
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Visuel Merchandising H/F
CDI · AIRION
GEMMYO
Responsable Webmarketing (Acquisition)
CDI · PARIS
PRINCESSE TAM TAM
Responsable Trafic et Acquisition Omnicanal H/F
CDI · PARIS
OCARAT
Chef de Produits Horlogerie - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Intendant Services Généraux
CDI · PARIS
LA HALLE
Responsable Approvisionnements Magasin (H/F)
CDI · PARIS
CRIT DÉPARTEMENT PRESTIGE MODE-LUXE-BEAUTÉ
Responsable Accueil Client H/F - Grand Magasin- CDI - Vélizy-Villacoublay 78
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
CRIT DÉPARTEMENT PRESTIGE MODE-LUXE-BEAUTÉ
Manager Des Ventes H/F - Grand Magasin - CDI - Vélizy Villacoublay
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
CONFIDENTIEL
International Human Ressources Business Partner H/F
CDI · PARIS
FOR INTERIEUR
Responsable de Magasin Prêt-A-Porter
CDI · NANTES
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Responsable de Production Maille et Denim H/F
CDI · PARIS
MONOPRIX
Chef de Produit Junior Table et Cuisine F/H
CDI · CLICHY
THE KOOPLES
CDI - Responsable Des Stocks - Champs Elysées
CDI · PARIS
KORLOFF
Head of Global Communication And Operational Marketing
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Acheteur Retail (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
GROUPE IKKS
Chef de Projet Technique Web (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
SIMONE PERELE
CRM Manager
CDI · CLICHY
AIGLE
Chef de Projet Marque F/H
CDI ·
Publié le
5 nov. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En boutique, Camaïeu rachète ses anciens vêtements à ses clientes

Publié le
5 nov. 2021

Après avoir testé en 2018 un vide-dressing en ligne, stoppé depuis lors, Camaïeu se replonge dans le grand bain de la seconde main avec une nouvelle formule. L'enseigne de mode féminine, reprise par le groupe Hermione People & Brands en 2020, lance le service "Comeback": les clientes sont invitées à rapporter en magasin des produits Camaïeu qu'elles ne portent plus, contre un bon d'achat.


Visuel de lancement choisi par la marque - Camaïeu


A contre-courant des marques qui mettent en ligne des plateformes d'occasion (comme The Kooples ou Sandro récemment), il s'agit pour la chaîne nordiste d'une solution entièrement centrée sur le commerce physique puisque les articles qu'elle rachète aux consommatrices sont ensuite revendus en magasin dans un corner dédié. Treize boutiques du réseau de la marque, qui compte au total 512 unités, proposent pour l'instant ce service (notamment à Villeneuve d'Ascq, Béziers, Nantes ou Romans-sur-Isère).

Pour être accepté en caisse, le vêtement Camaïeu soumis doit être en très bon état, lavé et repassé, sans tâche, ni trou ou finitions abîmées. L'étiquette d'entretien est optionnelle, mais celle mentionnant Camaïeu est indispensable. Après vérification par la vendeuse, la cliente est récompensée d'un montant fixé par une grille préétablie.


La grille de prix établie par l'enseigne - Camaïeu


Celle-ci recevra par exemple 8 euros pour une robe, 1 euro pour un top basique, 5 euros pour une blouse fantaisie ou pour un pantalon, et de 13 à 18 euros pour un manteau. "Pour être tout à fait transparent, deux euros d’écart sont appliqués entre le prix de reprise et le prix de revente des articles, qui correspondent aux frais de gestion et à la TVA", précise l'enseigne, qui entend favoriser la mode circulaire. Mais aussi capter les pièces Camaïeu qui sont échangées sur les grandes plateformes de seconde main comme Vinted.

Une nouvelle initiative qui témoigne de la volonté de ses nouveaux propriétaires de rendre service aux consommatrices. Cet été, Camaïeu a également lancé la garantie yoyo, qui permet aux clientes d'échanger gratuitement leur jean si leur silhouette évolue. Des séances d'une heure de coaching en "image & style" sont également proposées en point de vente.

Pour amorcer son renouveau, la chaîne née en 1984 a dévoilé en cette rentrée une nouvelle campagne de communication centrée sur l'activité et des femmes -et non leurs vêtements-, allant de pair avec un logo remanié et un concept magasin modernisé et plus qualitatif, dévoilé à Amiens et Compiègne. L'entreprise devrait réaliser cette année environ 340 millions d'euros de chiffre d'affaires, contre 570 millions générés avant la crise et le passage par la case redressement judiciaire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com