×
5 700
Fashion Jobs
AMERICAN VINTAGE
Animateur(Trice) Régional(e), France Entière H/F
CDI · PARIS
APPROACH PEOPLE
Directeur du Dévelopement Commercial (Agence de Communication Digitale) CDI Lyon
CDI · LYON
ANDRE
Chef de Produit Chaussures Expérimenté H/F
CDI · PARIS
SISLEY
Demand Planner H/F
CDI · SAINT-OUEN-L'AUMÔNE
LA REDOUTE
Account Manager H/F
CDI · ROUBAIX
SAPIANCE RH
Head of Retail H/F
CDI · PARIS
SAPIANCE RH
Directeur Marketing & Communication H/F
CDI · DIJON
PIMKIE
3 Business Analyst H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
GROUPE ARMAND THIERY
Chef de Produit/ Acheteur Textile H/F
CDI · LEVALLOIS-PERRET
RETAIL CONSEIL
Directeur.Ice Retail France
CDI · PARIS
LEVI STRAUSS & CO
Commercial Footwear & Accessories Est (H/F)
CDI · LYON
GALERIES LAFAYETTE
Chargé(e) Paid H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Technicien Informatique - H/F
CDI · SAINT-WITZ
KIDILIZ GROUP
Juriste Droit Social – Confirmé - H/F
CDI · RILLIEUX-LA-PAPE
SISLEY
Responsable Développement Packaging H/F
CDI · SAINT-OUEN-L'AUMÔNE
GOUTAL PARIS
Responsable Digital & E-Commerce
CDI · PARIS
MAISONS DU MONDE
Responsable Des Éditions Imprimées (H/F)
CDI · VERTOU
APPROACH PEOPLE
Commercial Sédentaire Btob (Relance de Clients Inactifs Dans l'Habillement) - CDI
CDI · PARIS
MAISON LEMARIÉ
Responsable Logistique H/F
CDI · PANTIN
HAYS FRANCE
Responsable Retail - Europe H/F
CDI · PARIS
MICHAEL PAGE
Responsable Qualité Sécurité Alimentaire H/F
CDI · LE MANS
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional Retail (H/F) - Centre
CDI · TOURS

En décembre, les enseignes ont vu leurs ventes plonger de 18 % à Paris

Publié le
today 21 janv. 2020
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le mois de décembre 2019, durant lequel ont eu lieu manifestations et grèves contre la réforme des retraites, a fait des dégâts dans le secteur du commerce spécialisé. Selon les chiffres de la fédération Procos, les ventes des enseignes tous secteurs confondus (mode, beauté, restauration, culture, déco…) se sont repliées de 4 % le mois dernier. Un chiffre qui cache des disparités, notamment géographiques.


Les commerces de la capitale ont davantage été pénalisés. - Pixabay


Ainsi, à Paris, c’est une chute globale de 18 % qui a été enregistrée. La capitale ayant davantage souffert des conditions de transports. En l’occurrence, le commerce de gare, très impacté par les grèves, a subi une sévère déconvenue, de l’ordre de -33 % durant le mois de décembre. En outre, sur le plan national, Procos précise que 30 % des acteurs de son panel (composé d’une cinquantaine d’enseignes) ont connu une baisse d’activité supérieure à -8 %.

De quoi mettre en péril certaines marques et distributeurs, alors que le mois de décembre 2018 s’était déjà inscrit en baisse (-3,9 %), durant un mois primordial pour leur activité (en moyenne 20 % du chiffre d’affaires annuel). « Les secteurs qui ont le plus souffert au niveau national sont : le textile, l’équipement de la maison, les activités de culture loisir et la restauration. Seuls, le sport et le discount non alimentaire réalisent un mois positif », détaille la fédération, précisant également que les enseignes n’ont pas constaté de transfert d’achat vers leur site marchand.

Si l’on décrypte la tendance du mois selon les types d’implantation, il ressort que la périphérie (-4,1 %) comme le centre-ville (-3,9 %) ont été à la peine. Toutefois, soulignons que les boutiques situées en centre commerciaux de centre-ville (-9,1 %) et les moyennes surfaces de périphérie (-6 %) ont davantage décroché, tandis que les points de vente installés sur rue en ville (-0,3 %) et les centres commerciaux de périphérie (-2,2 %) ont en moyenne mieux résisté.
 
Sur l’année 2019, l’activité du commerce spécialisé (-+0,1 %) n’est pas parvenue à rattraper la baisse connue en 2018 (qui était de -3,3 %). Faisant un premier point sur la période des soldes, qui a débuté le 8 janvier, Procos affirme que la première semaine « fut très mauvaise », à -6 %, même les ventes réalisées en ligne ont reculé (-1,5 %) ce qui n’était jamais arrivé. « Ces semaines difficiles vont sans conteste fragiliser de nombreux acteurs, magasins et réseaux », redoute la fédération, qui enjoint les bailleurs de locaux commerciaux à ne pas appliquer l’indexation des loyers en 2020.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com