×
Publicités
Publié le
31 déc. 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En janvier, un programme de salons parisiens encore perturbé par la pandémie

Publié le
31 déc. 2021

Cela devait être le véritable retour aux affaires. Même si les professionnels de l'évènementiel savaient que le visitorat du grand international, en particulier venu d'Asie, risquait de ne pas revenir dès le début 2022, les salons de début d'année devaient amorcer une période plus optimiste. Mais la montée en puissance du variant Omicron depuis le début du mois de décembre remet en question cette dynamique positive. Un coup dur pour un secteur qui a fait preuve d'ingéniosité et flexibilité pour traverser déjà deux années durant lesquelles perturbations et annulations d'évènements ont été le lot des organisateurs.


Maison&Objet décale son édition de début 2022 au mois de mars - AEThion



Avant les fêtes de fin d'année, les salons allemands annonçaient ainsi leur passage en format tout digital ou leur report. En France, le 27 décembre le Premier ministre, Jean Castex, accompagné de son ministre de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran, a annoncé une batterie de nouvelles mesures afin de contrer l'expansion du virus Covid-19 et de son variant Omicron. Parmi les mesures, le gouvernement a annoncé que "les grands rassemblements seront limités à 2.000 personnes en intérieur et 5.000 personnes en extérieur". Les annonces, qui doivent être appliquées dès le 3 janvier, sont présentées pour être mise en place au moins trois semaines.

Face à ces contraintes, les réactions des salons professionnels dédiés à la mode, au lifestyle et à la décoration diffèrent. Le salon Maison&Objet, dédié au lifestyle et à la décoration et qui devait se tenir du 20 au 24 janvier au parc des expositions de Villepinte, a, dès le 28 décembre décidé de reporter sa tenue. Le salon se tiendra du 24 au 28 mars. Ses organisateurs expliquent ce report par le fait que les annonces faites en France mais aussi dans de nombreux pays remettent en question la venue de nombreux visiteurs. Ils ont aussi constaté que l'expansion rapide du virus a un impact direct sur les entreprises participantes.

"Impactées par cette déferlante, de nombreuses entreprises parmi les 1.700 sociétés qui ont confirmé leur inscription, indiquent ne pas vouloir faire prendre de risques à leurs collaborateurs et alertent à présent sur les perturbations qu'elles subissent au niveau de leur exploitation: les obligations de respect des règles d'isolement, même si les personnes sont vaccinées, et les nombreux arrêts de travail commencent à fortement bouleverser le fonctionnement de leurs services, circuits d'approvisionnement ou de production, précise Maison&Objet dans un communiqué. Dans ces conditions et soucieuse d'éviter une situation à risque, attachée à tout mettre en œuvre pour assurer un retour sur investissement optimal aux exposants, acheteurs et prescripteurs, la SAFI décide de reporter la prochaine session du salon Maison&Objet du 24 au 28 mars 2022, période pour laquelle nous espérons voir une amélioration de la situation".

Les organisateurs annoncent également que l'évènement Maison&Objet In The City, qui propose un parcours de rencontres au cœur des showrooms parisiens, se tiendra du 23 au 28 mars 2022.


Affiche du salon Who's Next - DR



L'autre salon grand format qui se tient porte de Versailles à Paris et réunit Who's Next, Traffic, Bijhorca et Impact est lui maintenu du 21 au 24 janvier. Baptisé Race 4 Fashion, l'évènement se tiendra dans les halls 5 et 6 du Parc des expositions. La société WSN Développement, qui est parvenue à opérer plusieurs évènements durant les deux dernières années rappelle qu'elle met en place les mesures sanitaires nécessaires pour assurer la sécurité sanitaire des exposants et visiteurs du salon. Ainsi gels hydroalcooliques et masques seront bien entendu de rigueur cette saison encore dans le salon. "À partir du 15 janvier prochain, le Pass Vaccinal entrera en vigueur en France: l’accès à nos événements sera donc à présent possible uniquement pour les personnes ayant un schéma vaccinal complet', a rappelé l'organisateur d'évènements dans une communication ce 30 décembre.


Le plan de Who's Next 2022 - DR



Pour l'heure, seule la question de respect des jauges limitant le nombre de participants aux évènements est annoncée par le gouvernement. La plupart des salons professionnels, qu'il s'agisse du Tranoï, de Man/Woman ou View, opérant dans des formats plus restreints que Maison&Objet, ne voient donc pas leur tenue remise en question. Si aucune mesure supplémentaire n'est annoncée d'ici là, les rendez-vous mode devraient pouvoir accueillir les visiteurs français et européens autour de la Fashion Week homme.

Pour autant, les annonces gouvernementales de la fin décembre ont fait réagir l'Unimev, l'Union française des métiers de l'évènementiel, qui dénonce une annonce qui "met à nouveau en péril le secteur des foires, salons, congrès, événements d’entreprises et sportifs. Le secteur, qui avait déjà lancé un appel au soutien de ses entreprises début décembre renouvelle ses attentes de soutien financier. "Rien que le mois de janvier 2022, ce sont déjà 130 événements qui sont annulés et une perte de chiffre d’affaires de l’ordre d1 milliard d’euros et autant en retombées économiques pour les territoires. Depuis la courte reprise de nos activités, nous avons su démontrer notre capacité d’adaptation grâce notamment à des protocoles sanitaires stricts et rassurants. Mais le stop and go récurrent est ingérable pour un secteur d'activité qui a besoin de visibilité sur plusieurs mois. Depuis plus de deux ans, l'activité événementielle est quasiment à l'arrêt et enregistre des pertes abyssales qui vont augmenter avec ces nouvelles mesures, injustes et sans contreparties".


 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com