×
Publié le
17 déc. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En novembre, les ventes en ligne du secteur textile/habillement ont plus que doublé

Publié le
17 déc. 2020

Après la pente abrupte observée en avril dernier, le mois de novembre 2020 a fait subir un nouveau plongeon dans la courbe des ventes du textile/habillement sur le marché tricolore. L’Institut Français de la Mode (IFM) dresse le bilan mensuel d’un secteur touché par la fermeture des magasins dits non essentiels, qui a pénalisé marques et distributeurs jusqu’au 28 novembre. Le mois dernier donc, le chiffre d’affaires des acteurs mode (hors VAD) a chuté de 66,2% par rapport à la même période en 2019, ventes en ligne comprises.


Shutterstock


Conséquence des boutiques aux rideaux baissés, l’activité e-commerce a connu un vrai bond en avant, puisqu’elle a plus que doublé en novembre, à +108% comparé à novembre 2019. Il s’agit de la progression des ventes web la plus marquée de l’année 2020, supérieure donc à celle enregistrée en avril dernier (+57%), lors du premier confinement.


Ventes du textile-habillement en novembre - IFM


Néanmoins, au global, la consommation mode était en berne le mois dernier pour tous les types d’acteurs, qu’il s’agisse des grands magasins et magasins populaires (-77,1%), des indépendants multimarques (-75,2%), des chaînes spécialisées (-65,1%) ou des chaînes de grande diffusion (-62,3%). Seules les ventes mode des hyper-supermarchés ont davantage résisté (-48,3%).

Sur les onze premiers mois de l’année, l’activité du textile/habillement en France affiche un recul de 22,8% (toujours hors VAD). L’IFM avance que les résultats du mois de décembre devraient permettre d’améliorer ce bilan : "En effet, les éléments recueillis auprès des distributeurs pour les 10 premiers jours de décembre (hausse moyenne d’environ 15%, dont +20% pour les chaînes spécialisées) sont encourageants, même si le décalage du Black Friday y a contribué".

Baisse d’activité de 24,5% en novembre pour le commerce de détail



Les résultats du secteur mode en novembre peuvent être mis en perspective avec les chiffres tout juste diffusés par la Banque de France. Après un mois d’octobre qui avait signé une embellie avec +6%, le commerce de détail - tous secteurs confondus - a enregistré un recul d’activité de 24,5% en novembre, comparé à l’an dernier.


Ventes du commerce de détail par secteur, en novembre 2020 (bleu foncé) et octobre 2020 (bleu ciel) - Banque de France


Certains acteurs ont réussi à tirer leur épingle du jeu, puisque leurs magasins ont pu rester ouverts, comme le marché du bricolage (+5,2%) et de la pharmacie (+1%). Les secteurs les plus touchés s’avèrent être l’horlogerie-bijouterie (-77,1%), le matériel de sport (-75,0%), la parfumerie et hygiène (-68,8%) et le textile/habillement (-68,5%). Un chiffre assez proche de celui de l’IFM. 

Concernant les différents circuits de vente, la Banque de France note que le chiffre d’affaires du petit commerce a fléchi de 30,1% en novembre, tandis que la grande distribution affiche une baisse de 8%. Mais ce dernier chiffre cache des disparités flagrantes: l’activité des grands magasins a selon elle dévissé de 70,9% en novembre, tandis que le recul est plus limité pour les hypermarchés (-14,8%) et les supermarchés (-1,4%).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com