×
Publicités
Par
AFP-Relaxnews
Publié le
21 avr. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En plein confinement, les 'shopping bags' comme seuls signes extérieurs de richesse en Chine

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
21 avr. 2022

Qui l'eut cru? A Shanghai, en Chine, où plus de 25 millions de personnes sont actuellement confinées, les 'shopping bags' de luxe sont devenus plus populaires que les sacs à main, accessoires et autres pièces couture elles-mêmes. Dans l'incapacité de renouveler leur garde-robe depuis fin mars, les habitants exhibent leur richesse à coups de sacs de shopping accrochés... à leur porte d'entrée. Un phénomène qui ne cesse de prendre de l'ampleur, et suscite moqueries et critiques sur les réseaux sociaux.


DR


C'est un confinement strict que vivent actuellement les habitants de Shanghai, où les contaminations au Covid-19 sont reparties à la hausse. La fermeture des magasins, couplée aux difficultés pour s'approvisionner en nourriture, pèse sur le quotidien de la population qui montre progressivement des signes de résistance. Et si les séances de shopping dans les boutiques de luxe ne semblent pas être la priorité du moment, des férus de mode ont trouvé la parade pour exhiber leur statut, leur richesse, et leur style, en ces temps incertains.

Les 'shopping bags' ou sacs de shopping ne sont autres que ces sacs en plastique ou en carton, c'est selon, dans lesquels les maisons de luxe disposent soigneusement les achats effectués en boutiques. Autrement dit, ce sont des sacs de courses mais recouverts d'un logo; chose qui fait bien évidemment toute la différence. Ils sont devenus depuis des mois les stars des réseaux sociaux, permettant aux utilisateurs de mettre en lumière leurs préférences en matière de marques et de produits - et ce même si un sac de shopping peut aussi bien abriter un sac Hermès qu'un simple parfum.

Et ce sont justement les apparences - parfois trompeuses - qui ont amené les habitants de Shanghai à utiliser ces 'shopping bags' comme nouveaux signes extérieurs de richesse, en attendant de pouvoir ressortir leur garde-robe fétiche. Résultat, les portes d'entrée des appartements de la ville ne composent plus sans un sac shopping griffé Louis Vuitton, Prada, ou Chanel, à leur poignée. A l'intérieur? Des kits d'autotests destinés à détecter le Covid-19 que les agents de santé viennent collecter au quotidien pour limiter les cas contacts, comme le révèle le journal digital du luxe Jing Daily.

Un phénomène - bien évidemment - partagé par le plus grand nombre sur des réseaux sociaux comme Weibo et Douyin, qui a généré des dizaines de milliers de likes, mais aussi des critiques et moqueries de la part des habitants du reste de la Chine. Si certains se sont juste amusés de la situation en affirmant que les sacs étaient plus onéreux que les portes auxquelles ils étaient suspendus, d'autres ont pointé du doigt le matérialisme - assumé - des habitants de Shanghai.

Malgré un confinement des plus stricts, la capitale économique chinoise a observé de premiers décès liés au Covid-19 depuis la recrudescence de la pandémie, et une nouvelle vague de contaminations.


(ETX Daily Up)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2022 AFP-Relaxnews.