×
Publicités
Publié le
8 oct. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En septembre, l’activité du commerce spécialisé a augmenté de 3,4%

Publié le
8 oct. 2021

Les ventes générées en magasin par les enseignes du commerce spécialisé ont en moyenne progressé de 3,4% en septembre (vs 2020). Il s’agit même d’une légère hausse de 1,3% par rapport à septembre 2019. Procos indique toutefois que la dynamique est diverse selon les secteurs: l’alimentaire spécialisé bondit de 12%, l’équipement de la personne réalise une progression de 2,9%, tandis que la beauté-santé est en négatif (-1,4%).


Shutterstock


Le mois dernier, la fréquentation des points de vente a très légèrement augmenté (+1%) comparé à septembre 2020. C’est le centre-ville qui retrouve des couleurs, avec une moyenne de +15% de trafic, alors que les unités situées en centre commercial ont connu des chutes de fréquentation moyennes de 10%, en raison notamment d’une fin de mois dégradée. Dans le même temps, les ventes web de ces enseignes ont crû de 37%.

Sur les neuf premiers mois de l’année, l’activité du commerce spécialisé en France s’établit en croissance de 9,3% par rapport à 2020, mais il s’agit d’une baisse moyenne de 12% comparée à 2019 (qui atteint même -25,3% pour la beauté-santé et -20% pour l’habillement).

Pour Procos, les perspectives de fin d’année sont "complexes à apprécier. Les marges d’erreur sont significatives compte tenu des risques de ruptures dans plusieurs secteurs suite aux fortes difficultés d’approvisionnement et de retard de production. Sur le plan sanitaire, la situation s’améliore. Il est donc logique d’espérer un impact chiffre d’affaires favorable en novembre car de nombreux magasins étaient fermés l’an passé à cette période.' Cependant, un rattrapage d’activité ne peut être espéré sur la fin d’année pour les activités les plus impactées, notamment l’équipement de la personne.
 
Comme l’Alliance du Commerce il y a quelques jours, la fédération alerte sur la hausse des loyers commerciaux de 2,6% en 2022, qui "n’est pas concevable" compte tenu de la période actuelle. Elle demande de suspendre cette application "afin de ne pas asphyxier davantage de nombreux commerçants quelle que soit leur taille. C’est l’intérêt des commerçants mais également des bailleurs. Augmenter les loyers dans le contexte actuel serait un déni".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com