×
Publicités

En septembre, Who's Next se tiendra en physique et en ligne

Publié le
20 juin 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ces derniers jours, il sont nombreux en France comme dans le reste de l'Europe à avoir jeté l'éponge. Face à l'incertitude concernant la possibilité de tenir un événement réunissant plusieurs centaines voire milliers de personnes, de nombreux salons professionnels ont annoncé leur décision de ne pas tenir leur édition physique de rentrée.


WSN maintient sa version physique et rpopose une solution digitale - WSN


Plusieurs acteurs maintiennent cependant leurs rendez-vous. C'est le cas des salons et de la Fashion Week de Copenhague en août, mais aussi de Première VIsion et Who's Next en septembre à Paris.

Frédéric Maus, directeur général de WSN, l'organisateur des salons Who's Next et Première Classe, réaffirme sa volonté d'être présent à la rentrée. "Durant le confinement, nous avons réalisé l'enquête auprès des acteurs du secteur sur leurs attentes vis-à-vis des soldes. Cela nous a rapproché et permis de dialoguer avec beaucoup d'acteurs, des détaillants, mais aussi des agents, des distributeurs et des fédérations. Les gens ont été obligés de fermer pendant deux mois. Ils se sont battus pour faire tenir leur business et se sont préparés pour reprendre. On ne peut pas ne pas être présent à ce moment-là. C'est notre raison d'être. Etre le point de rencontre du secteur".

La thématique du salon sera d'ailleurs très en lien avec l'actualité. Cette session présentera trois axes clairs : Restart - Rethink - Reset (redémarrer, repenser et réinitialiser, ndlr).

De fait, que ce soit dans son organisation, mais sur le volet des animations et conférences, ce Who's Next aura un parfum particulier. L'espace Impact, dédié aux offres présentant des nouveaux modèles axés sur la responsabilité écologique et sociale, mais aussi l'intégration du salon Traffic, consacré aux solutions et services dédiés aux entreprises de mode, vont apporter une nouvelle couleur au rendez-vous.

Pour autant, l'enjeu sera de rassurer visiteurs et exposants pour qu'ils viennent du 4 au 7 septembre reprendre un contact direct avec l'industrie. L'organisation explique ainsi avoir multiplié les solutions comme la souplesse sur les tarifs et la garanties de paiement.

"Nous avons fait un sondage auprès des acheteurs il y a trois semaines et 80% des répondants sont prêts à venir, avance Frédéric Maus. Les boutiques s'interrogent sur comment elles doivent évoluer. Elles vont être à la recherche de nouveauté. Et ce sera aussi le temps pour elles de réaliser des sélections pour la période des fêtes de fin d'année. Il y aura un peu plus d'offre de ce côté-là cette saison. Mais ce qui est certain, c'est qu'il y a le besoin d'avoir du lien. C'était pratique les visioconférences et les appels, mais c'est important de se revoir. Ce qui est essentiel, ce sont le partage et les échanges qu'il y a sur le salon."

Un salon qui ne sera pas seul à la porte de Versailles. Le rendez-vous Riviera, dédié au balnéaire, sera aussi présent sur la période et WSN discute encore avec un autre acteur pour renforcer la proposition. Pour l'heure, l'événement occuperait un à deux halls. "Bien sûr, cela sera un salon différent. On fera plus petit mais on ne fera pas un petit salon, affirme Frédéric Maus. Pendant deux mois, c'était atone mais là cela s'accélère et les marques recommencent à se projeter. Moi je fais le choix de regarder devant pour l'écosystème. Il y a plein de gens qui travaillent pour faire bouger les choses dans la mode. Les salons d'après-crise ne sont pas ceux où il y a le plus de monde, mais ce sont en général de bons salons pour le business".

Et pour ceux, à l'international ou en France, qui ne pourront pas se rendre sur place, WSN vient d'annoncer ce jeudi la mise sur pied d'une plateforme d'échanges. Baptisée Vimeet, celle-ci devrait être opérationnelle courant juillet pour permettre aux exposants et aux visiteurs d'entrer en contact et d'amorcer leurs discussions commerciales via le digital.

Les participants au salon auront accès, avec leur badge, à l'événement physique comme digital et à toutes les conférences et masterclass proposées durant les quatre jours. Un nouveau pas pour le salon pour développer une proposition cohérente entre monde réel et espace virtuel.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com