×
5 245
Fashion Jobs
SHOWROOMPRIVE.COM
Responsable d’Exploitation - H/F CDI
CDI · SAINT-WITZ
JULES
Leader Commerce Normandie (H/F)
CDI · ROUEN
GROUPE IKKS
Traffic Manager E-Commerce(H/F) - CDI
CDI · SAINT-MACAIRE-EN-MAUGES
CHARLESTOWN
Chargé(e) d'Exploitation RH et Planning, CDD ou CDI, Levallois (92)
CDI · LEVALLOIS-PERRET
GALERIES LAFAYETTE
Manager de Vente Weekend Service H/F
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Attaché Commercial Lunetterie H/F
CDI · REIMS
PAGE PERSONNEL
Chargé de Développement Commercial H/F
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Idf H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Projet Animation Commerciale CRM - H/F
CDI · SAINT-DENIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Manager Projets - H/F CDI
CDI · SAINT-DENIS
CACHAREL
Directeur Artistique
CDI · PARIS
A LA SOURCE...
Brand Digital et E-Commerce Manager - Marque de Sport (H/F)
CDI · ANNECY
GROUPE ARMAND THIERY
Assistant à Maîtrise d'Ouvrage
CDI · LEVALLOIS-PERRET
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Communication H/F
CDI · PARIS
EDEN PARK
Coordinateur Export (H/F)
CDI · PARIS
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Prescription Nationale H/F
CDI · PARIS
OKAIDI
Directeur Artistique Digital Junior H/F
CDI · ROUBAIX
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Responsable Développement de Collection Maille H/F
CDI · LAVAL
COURIR
Responsable d'Équipe Stock - Vélizy 2 - CDI - f/h
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
HERMES SERVICES GROUPES
Responsable Relation Clients Internes – Accueils et Conciergerie (H/F)
CDI · PANTIN
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition-Affiliation et Partenariats H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chargé d'Acquisition Display & Paid Social H/F
CDI · PARIS
Publicités

Entre frime et grime, House of Holland épice l'ouverture de la semaine londonienne

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
today 15 sept. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Henry Holland ne cesse de s’améliorer. La preuve en est son excellent défilé pour House of Holland, présenté sur fond de soleil couchant et de tiédeur samedi soir à Gasholder Park, King’s Cross, dans le nord de Londres.


House of Holland - Printemps-été 2020 - Prêt-à-porter féminin - Londres - Photo: FashionNetwork.com / Godfrey Deeny


Les habitués de l’Eurostar reconnaîtront ce quartier situé au cœur d’un ensemble d’ancien gazomètres, et que l’on aperçoit juste avant d’entrer en gare de Saint-Pancras.

Il y aura en revanche moins de monde à Londres pour reconnaître le tout dernier partenaire de Holland, le géant chinois du sport Xtep. Mais cette marque technique sait manifestement ce qu’elle fait. Xtep a sponsorisé plus de 1 000 compétitions de course, avec 5 millions de participants pour 100 millions de kilomètres parcourus, d’après la courte présentation papier. Ce qui nous rappelle qu’Henry a une autre corde à son arc : jeune homme, il a étudié les médias et sait d’instinct ce qu’il faut pour intriguer un rédacteur de mode.

La collection en partenariat – intitulée City Runner – comprenait des imprimés tie and dye classieux, dans des teintes cassis acidulées proche du soda typiquement british Ribena, et des bleus funky de vaisseau spatial, le tout décliné sur des robes bustiers séductrices. Des tenues moulantes en nylon adroitement coupé, avec beaucoup de bandes réfléchissantes, étaient également superbes, de même qu’une série de paires de baskets dans des mix de fluo.

 « À quoi bon participer à votre révolution si je ne peux pas danser » insistait Henry Holland, citant la célèbre anarchiste, essayiste et fondatrice de Mother Earth, Emma Goldman. Et ses fringues étaient clairement faites pour frimer en club, pas de doute là-dessus : des robes du soir en imprimé guépard dégradé et bretelles spaghetti aux robes en denim délavé à l’acide, avec des tops façon blousons Eisenhower.

Une super bande-son électro du genre brutal, ce que les hipsters british appellent du "grime", venait compléter l’ambiance, tandis que les tops débordant de jeunesse faisaient le tour de la pelouse circulaire, au centre de laquelle se trouvait une sphère argentée géante, telle une fausse œuvre futuriste.

L’ensemble du défilé montrait bien la capacité des jeunes créateurs britanniques à l’esprit vif, comme Holland, à transformer des idées cools en business et en monnaie sonnante et trébuchante. Chose que la génération de ses parents a globalement échoué à faire.


House of Holland - Printemps-été 2020 - Prêt-à-porter féminin - Londres - Photo: FashionNetwork.com / Godfrey Deeny


Il est vrai qu’il y a un siècle, c’est à peine si on mangeait correctement à Londres, avant que l’entrée dans l’Europe ne provoque une merveilleuse révolution culinaire dans ce pays. Autre raison pour laquelle les fashionistas – qui adorent aller au resto – ont le Brexit en horreur.

Et c’est pourquoi, en un sens, House of Holland est l’équivalent mode de ce que les Français appellent le « Gastro Bistrot », c’est-à-dire une cuisine gastronomique accessible mais sophistiquée,  composée d’excellents ingrédients, tout ce qu’il faut pour réjouir le client.

Bien joué, Henry.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com