×

Entre le Mexique et l'Europe, les princesses d'Elie Saab entrent en lumière

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
today 22 janv. 2020
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

(Relaxnews) - Si la sphère mode attend avec impatience le dernier défilé haute couture de Jean Paul Gaultier, prévu ce soir à Paris, la journée a été marquée par la présentation de la nouvelle collection d'Elie Saab, qui s'inspire de l'art impérial du XIXe siècle.


Elie Saab - Haute Couture printemps-été 2020 - Paris - © PixelFormula


Dans une des galeries du Grand Palais, avec la lumière qui perce la verrière, les nouvelles princesses d'Elie Saab avancent dans leurs fourreaux brodés de sequins, de strass, de perles, et de fleurs. Le créateur libanais laisse aller son imagination vers l'art impérial du XIXe siècle, entre l'Europe et le Mexique.

Les tons or sont de mise, accompagnés de couleurs fortes comme le rose, le vert d'eau, et le bleu, sur des pièces monochromes. Il est question d'épaules également, avec tout un travail de drapés, de manches bouffantes, et de petites vestes boléro.

Les clientes du premier rang s'exclament. Les plus jeunes prennent en photo les modèles plus courts, ceux au dos nu et au décolleté vertigineux, ainsi que les nombreux accessoires, pour les prochains grands événements. On retient son souffle avec le passage de la mariée et sa coiffe suspendue sur la tête avec une longue traîne couleur or.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2020 AFP-Relaxnews.