Eram fait magasin commun avec l’enseigne Texto

Sur un marché de la chaussure qui s’est contracté au fil des ans, le groupe Eram tente de trouver de nouveaux modèles de distribution. En novembre dernier, on apprenait la mise en place par le groupe d’un plan social occasionnant la suppression d’environ 270 postes et de 96 magasins, dont 62 points de vente Texto. Cette enseigne ne va pas disparaître puisqu’elle doit conserver une vingtaine d’adresses et va surtout s’allier plus étroitement à la chaîne phare Eram, a appris FashionNetwork.com.


Le point de vente Eram/Texto d'Avranches - Eram/Facebook

Depuis quelques mois, Eram et Texto testent un bi-store abritant l’offre des deux marques. Ainsi, une adresse mixte a ouvert ses portes dans la périphérie d’Avranches en avril 2019, via la franchise. L’occasion pour le groupe d'expérimenter également un nouveau type d’implantation, en périphérie, alors qu’elle a historiquement implanté ses adresses en centre-ville.

Il s’agit notamment d’attirer davantage de clients en misant sur deux positionnements qui peuvent se compléter : Texto propose des modèles entrée-milieu de gamme suivant les tendances à la lettre, quand Eram propose des modèles parfois un peu plus classiques. Il s’agit d’un mouvement de fond puisque plusieurs grands groupes de mode ont déjà engagé ce travail de mutualisation de leurs marques sous un même toit : on peut citer le multistore Vib’s, du groupe Beaumanoir, Etam et Undiz unis à Paris, ou encore Auchan, qui va abriter des corners Kiabi ou Decathlon dans ses hypers.

D’autre part, le groupe Eram a décidé d’implanter une sélection de modèles Texto dans tous les magasins du réseau Eram, soit près de 230 points de vente, à compter de la saison automne-hiver 2019/20. Ces unités accueillent également une offre étoffée de marques de baskets (Adidas, Reebok, Ellesse…) depuis la fermeture du réseau Staggy composé de 24 boutiques. Une enseigne lancée par le groupe sur le créneau de la sneaker en 2002, qu’il a décidé de stopper cette année face aux difficultés.

Au sein du groupe Eram, ce test de bi-store Eram/Texto n’est pas le seul projet de mutualisation de la société du Maine-et-Loire puisque celle-ci projetterait également d’installer au sein d'un même point de vente ses offres de souliers Eram et Bocage. Affaire à suivre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER