×
Publicités
Publié le
26 août 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ermenegildo Zegna cède Agnona et se sépare de Simon Holloway

Publié le
26 août 2020

Après avoir mis la main en 2018 sur le label américain Thom Browne, Ermenegildo Zegna redéfinit son périmètre. Le tisseur et fabricant-détaillant italien d’habillement masculin de luxe se sépare d’Agnona, sa marque de prêt-à-porter féminine spécialisée dans la maille, tout en en gardant une part minoritaire (30%) et en la maintenant dans le giron familial.


Le dernier défilé Agnona signé Simon Holloway en février 2020 - PixelFormula


"L’accord, qui représente pour la marque un nouveau cours pour son développement futur, garantit la continuité à son activité car Agnona reste en famille", souligne le groupe piémontais dans un communiqué diffusé début août. La maison mère Ermenegildo Zegna Holditalia a cédé 70 % du label à Roberto et Stefano Aimone, indique-t-elle, sans donner de détail sur le montant de la transaction.

Il s’agit respectivement du mari et du fils de Laura Zegna, représentante de la troisième génération. Sœur de Paolo Zegna, l’actuel président du groupe, Laura est la fille de Aldo Zegna, qui avec son frère Angelo, a permis à l’entreprise de prendre son envol dans les années 1960 en introduisant, au côté de la production de tissus, la confection de vêtements pour homme.

Son mari Roberto Aimone a longtemps dirigé Agnona, tandis que leur fils Stefano a travaillé comme designer pour différentes marques de luxe, dont l’ex ligne jeune du groupe, Z Zegna. Les deux ont fondé ensemble en 2015 la marque de menswear haut de gamme Ajmone, spécialisée dans les pièces en cuir. Le père et le fils prendront sous peu les fonctions respectives de président exécutif et de directeur artistique d’Agnona.
 
L’actuelle directrice générale, Alessandra Carra, qui dirige le label depuis six ans, "soutiendra la famille Aimone jusqu’à ce que Stefano assume aussi le rôle de CEO", précise Ermenegildo Zegna. Quant au designer anglo-américain Simon Holloway, qui pilotait la marque depuis 2015, année où il avait succédé au directeur artistique Stefano Pilati en poste depuis deux ans, il quitte l’entreprise "pour entreprendre de nouveaux défis professionnels".
 
Depuis qu’il a racheté en 1999 l’historique fabricant Lanerie Agnona, spécialisé dans la production de tissus en laine féminins, le groupe Zegna n’a jamais réussi vraiment à en relancer la marque, née en 1953, qui défilait à Milan depuis septembre 2018. Préservant le style élégant intemporel de la maison, Simon Holloway avait introduit pour la première fois en février dernier des looks masculins. Une grande nouveauté puisque le menswear avait disparu depuis vingt ans de l'offre d'Agnona.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com