×
Publicités
Publié le
5 mai 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ermenegildo Zegna s’envole au premier trimestre tiré par les Etats-Unis

Publié le
5 mai 2022

Ermenegildo Zegna débute l’année en beauté. Le groupe de luxe italien spécialisé dans le menswear très haut de gamme, qui vient de se coter à la Bourse de New York, affiche une croissance de 25,4% au premier trimestre 2022, avec un chiffre d’affaires de 377,6 millions d’euros. Sa marque phare Zegna a notamment progressé, ainsi que ses ventes sur le marché nord-américain, qui se sont envolées de plus de 85%.


Le groupe s'est illustré par ses performances aux Etats-Unis,où vient de défiler son label - Thom Browne


La marque Zegna, pilotée au style avec brio par Alessandro Sartori et désormais centrée sur une seule et unique ligne principale, a enregistré un chiffre d’affaires de 224 millions d’euros entre janvier et mars 2022, grâce en particulier au succès de ses vêtements de détente (leisurewear) haut de gamme et de ses chaussures, mais aussi au fort rebond de son activité du sur-mesure, avec une hausse de 22,1% par rapport à la même période un an plus tôt.

De son côté, son label américain Thom Browne, qui vient de défiler à New York, atteint 98,1 millions d'euros (+22,3%) au premier trimestre, les ventes de ses collections féminines dépassant celles masculines. A cela s’ajoute aussi la bonne performance de l’activité textile d’Ermenegildo Zegna, qui enregistre une augmentation de 64,6% à 30,2 millions d’euros "grâce à une demande soutenue", précise le groupe piémontais dans son communiqué.

Sur les trois premiers mois de 2022, les ventes du groupe croissent dans toutes les régions, enregistrant néanmoins un notable ralentissement en Asie-Pacifique, qui pèse près de la moitié de l’ensemble de ses revenus, à 174,8 millions d’euros (+4,5%), en particulier dans le marché chinois (+0,3%) à 141,9 millions, pénalisé par des fermetures de boutiques et confinements massif dans plusieurs villes, dont Shanghai.

L’Amérique du Nord, à 61,8 millions d’euros, se confirme comme le marché le plus dynamique, avec une hausse de 85,1%. Aux Etats-Unis, notamment, les ventes du groupe italien ont grimpé de 97,2% à 56,9 millions d’euros, tandis que l’Amérique latine bondit de 89,1% (5,6 millions). L’Europe affiche une croissance solide, avec les performances remarquables surtout de France et Royaume-Uni. Dans ce dernier pays, Ermenegildo Zegna voit ainsi ses ventes s’envoler de 111%, à 10,9 millions d’euros, et bondir de 33,1% en Italie à 64 millions. Dans l’ensemble, la Région EMEA atteint 134,4 millions d’euros (+38,9%).

Mais ces bons résultats ne doivent pas faire oublier l’instabilité actuelle du marché, comme le rappelle le PDG Gildo Zegna : "En 2021, le groupe Zegna a franchi un certain nombre d’étapes. L’année 2022 a bien démarré et s’annonce maintenant plus difficile en raison de la conjonction d’incertitudes géopolitiques, économiques et sanitaires. Nos deux marques font face à ces défis accrus, et nous continuerons à exécuter nos objectifs stratégiques".

Comme le groupe l’écrit avec prudence, "en supposant qu’il n’y ait pas de nouvelle détérioration ou d’extension géographique de la guerre en Ukraine, une normalisation de la pandémie du Covid-19 en Grande Chine avant l’été, et aucun autre événement imprévu", il prévoit pour 2022 une légère croissance de ses recettes et une amélioration de son résultat d’exploitation ajusté. Le 17 mai, Ermenegildo Zegna organise sa journée Investisseurs. L’occasion pour la société de faire le point sur sa stratégie et ses ambitions et d’annoncer ses objectifs en termes de développement durable.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com