Espagne : Les salariés d'Amazon en grève avant une fête clé

Les salariés du principal entrepôt d’Amazon en Espagne ont entamé jeudi une grève de deux jours juste avant l’Épiphanie, fête pour laquelle les Espagnols s’échangent traditionnellement de nombreux cadeaux.


Les salariés d'Amazon en Espagne en grève

L’appel à la grève a été lancé par les deux principales centrales syndicales du pays, les Commissions ouvrières (CCOO) et l’Union générale des travailleurs (UGT), qui réclament des augmentations de salaires et une amélioration des conditions de travail.

« Cela fait un an que nous réclamons. C’est l’entreprise la plus riche du monde et elle veut continuer à faire des bénéfices en supprimant les droits de ceux qui travaillent », a déclaré David Matarraz, un salarié rencontré devant l’entrepôt, qui est situé près de Madrid.

Il y a deux mois, en Allemagne et en Espagne, les salariés allemands et espagnols se sont mis en grève à l’occasion des promotions du Black Friday. Amazon a déclaré que cela n’avait eu aucun impact sur les commandes des clients.

Soixante-dix pour cent des employés du centre espagnol se sont joints à la grève de jeudi, a déclaré Douglas Harper, représentant du CCOO. Un porte-parole d’Amazon a démenti. Selon lui, les employés du centre étaient presque tous à leur poste jeudi.

Les employés du centre de Madrid gagnent au minimum 19 300 euros par an, indique le porte-parole. Le salaire minimum légal mensuel de l’Espagne est de 1 050 euros.

Les manifestants présents sur le site ont allumé un feu de joie autour duquel circulait un homme portant un masque arborant le visage du patron d’Amazon, Jeff Bezos.

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresMode - ChaussuresSportDenimLingerieBalnèaireLunettesMode - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER