×
Publicités
Par
Europa Press
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
16 sept. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Espagne: la création mode reprend le chemin de la croissance, pour se rapprocher du niveau de 2019

Par
Europa Press
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
16 sept. 2022

Pour la mode espagnole de créateur, 2021 a été l’année de la reprise. Les ventes totales ont augmenté de 8%, atteignant un chiffre d’affaires total de 763,6 millions d’euros, toutefois inférieur de 21% à celui de 2019, avant la pandémie de Covid-19. Ces données sont tirées de la dernière édition du rapport “La création mode espagnole en chiffres“, réalisé par l’Association des Créateurs de Mode d’Espagne (ACME).


Présentation des chiffres du design de mode espagnol - EFE


Malgré les restrictions liées à la pandémie et l’incertitude ambiante, les marques adhérentes à ACME ont repris des forces en 2021. Par exemple, l’emploi a retrouvé les niveaux d’avant la pandémie dans le secteur. En 2021, le nombre d’emplois directs dans la mode a augmenté de 7,2% par rapport à 2020 et de 3,5% par rapport à 2019, avec 6.517 employés au total.

La production a aussi retrouvé le chemin de la croissance avec une hausse de 8,3% et environ 13,1 millions de vêtements et accessoires fabriqués. Cependant, ce chiffre est encore inférieur de 25% à celui de 2019, qui avait marqué un record absolu. Concernant la distribution, le nombre de points de vente a augmenté de 1,1%.

Le e-commerce, devenu incontournable depuis la pandémie, continue de se faire une place au soleil avec une croissance de 55,8% à 120 millions d’euros. Depuis que le chiffre d’affaires issu du canal est mesuré, soit à partir de 2015, il s’agit de sa croissance interannuelle la plus forte. Par rapport à 2019, le bond est même de 137,2%. Les marques de créateur ont repris leur expansion à l’étranger : en 2021, les ventes hors d’Espagne ont progressé de 30,9% et génèrent déjà 40,6% des revenus totaux du secteur.

Collaborations et internationalisation



61% des entreprises affiliées à ACME considèrent que la principale tendance du secteur est celle des alliances et des collaborations entre marques. Ce phénomène a explosé durant les deux années de pandémie. Mais les créateurs espagnols ont aussi le reste du monde dans leur viseur ; l’internationalisation était d’ailleurs déjà en tête de la liste de leurs projets d’avenir en 2020.

Modesto Lomba, le président d’ACME, affirme: “Les marques espagnoles de design de mode ont affronté cet immense défi en prenant de bonnes décisions, parfois très difficiles : elles ont assumé leurs responsabilités, localisé la production, embauché une main d’œuvre qualifiée et fait le pari de la qualité pour dynamiser leur reprise, qui commence à se faire sentir“.

Pepa Bueno, la directrice générale de l’organisme, est convaincue que “les chiffres montrent clairement une demande en pleine croissance pour la mode espagnole de créateur depuis l’étranger. L’internationalisation est un défi et une opportunité pour le secteur.“

ACME est une association professionnelle à but non lucratif fondée en 1998 par les designers Modesto Lomba, Jesús del Pozo, Elio Berhanyer, Antonio Pernas, Ángel Schlesser et Roberto Verino. Elle regroupe actuellement 84 créateurs de mode venus de tout le pays, actifs sur la scène mode espagnole et internationale.

Depuis sa fondation, l’association s’attache par-dessus tout à défendre les intérêts des créateurs de mode en Espagne, en mettant à leur disposition des outils leur permettant d’améliorer leur compétitivité. Par ailleurs, ACME agit comme représentant du secteur du design de mode espagnol face aux institutions et aux entités publiques et privées.