×
Publicités

Esprit : le nouvel actionnaire principal réclame le départ du PDG

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
13 juil. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La marque Esprit pourrait avoir à faire face à un conflit au sein de son conseil. Son nouvel actionnaire principal a demandé l’éviction du PDG de l’entreprise, l’ex-directeur de New Look Anders Christian Kristiansen. Actuellement, c’est lui qui est à la tête de la restructuration de la société, en difficulté depuis déjà plusieurs années. Elle a dernièrement fermé plusieurs boutiques et s’est retirée d’Asie.


Le PDG d’Esprit Anders Kristiansen - Esprit


L’entreprise est cotée à la bourse de Hong Kong mais réalise la majeure partie de ses opérations en Europe. Elle a récemment révélé que North Point Talent Ltd était devenu son principal actionnaire avec une part de près de 13 %.

North Point réclame aujourd’hui un conseil extraordinaire des actionnaires pour tenter d’évincer Anders Kristiansen et le directeur Johannes Georg Schmidt-Schultes. Le fonds réclame par ailleurs la nomination de Marc Andreas Tschirner, Christian Chiu et Wai Wong à la direction générale.

Le fonds d’investissement North Point est contrôlé par l’héritière de Vitasoy Karen Lo et possédait au départ un peu moins de 5 % des parts de l’entreprise. Elle a récemment fait l’acquisition de nouvelles actions pour un montant de 17 millions de dollars US.

Suite à cette opération, les rumeurs concernant une possible intention de Karen Lo de prendre le contrôle de l’entreprise ont commencé à circuler.

Mais le siège social de l’entreprise est implanté en Allemagne, son plus gros marché, et elle est actuellement en procédure de faillite sous contrôle administratif, ce qui pourrait compliquer les choses. L’activité d’Esprit en Asie a été abandonnée cette année et le distributeur a annoncé la semaine dernière un plan de suppression de 1 000 emplois, avec 50 fermetures de boutiques en Allemagne.

La pandémie n’est pas étrangère à ces derniers développements ; mais l’entreprise est en difficulté depuis des années et a multiplié les plans de relance au cours de la dernière décennie.

La direction d’Esprit a déclaré : « Nous accueillons avec plaisir la nouvelle prise de participation de North Point Talent. Nous avons déjà prouvé par le passé que nous étions toujours disposés à engager un dialogue ouvert et transparent avec nos actionnaires concernant notre stratégie. Nous sommes surpris par la proposition de démettre les directeurs généraux de leurs fonctions. Esprit se trouve actuellement à un tournant de son histoire, car nous commençons à peine la mise en œuvre de nos actions de restructuration sur notre plus gros marché, l’Allemagne, après leur annonce la semaine dernière. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com