×
6 597
Fashion Jobs
CELIO
Product Planner / Contrôleur de Gestion Achat H/F
CDI · SAINT-OUEN
BALMAIN
Coordinateur.Rice Prestataire Logistique H/F
CDI · FERRIÈRES-EN-BRIE
VILEBREQUIN
un(e) Contrôleur(Euse) de Gestion Junior
CDI · PLAN-LES-OUATES
BRAND SISTERS
Controleur/se de Gestion
CDI · PARIS
ESPRIT FRANCE
Responsable Regional Franchise - Nord H/F
CDI · ARRONDISSEMENT DE STRASBOURG
CCLD RECRUTEMENT
Regional Key Account Manager H/F
CDI · SAINT-OUEN
CCLD RECRUTEMENT
Commercial Itinérant Volant Secteur Sud Ouest H/F
CDI · BORDEAUX
JULES
Contrôleur de Gestion Réseau (H/F)
CDI · ROUBAIX
ESPRIT FRANCE
Responsable Service Généraux - Facility Manager
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
ESPRIT FRANCE
Responsable Regional Franchise - Nord H/F
CDI · LILLE
DCM JENNYFER
Chef de Marché (F/H)
CDI · SAINT-OUEN
SHOWROOMPRIVE.COM
Key Account Manager Mode- H/F
CDI · SAINT-DENIS
FIGARET PARIS
Directeur Achats et Approvisionnements H/F
CDI · PARIS
SPARTOO.COM
Acheteur / Chef de Produit Univers Déco et Maison H/F
CDI · GRENOBLE
SPARTOO.COM
Acheteur(Euse) Chaussures Marques Internationales H/F
CDI · GRENOBLE
SPARTOO.COM
Responsable Achat Marques Internationales (Mode) - H/F
CDI · GRENOBLE
ESPRIT FRANCE
Responsable Regional Franchise - n.Est H/F
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
ETAM
Assitant.e Achats H/F
CDI · CLICHY
GROUPE ROYER
Responsable Marketing Sport H/F
CDI · SÈVRES
GROUPE PRINTEMPS
Responsable CRM H/F
CDI · PARIS
PLACE DES TENDANCES
Devops H/F
CDI · PANTIN
COMPTOIR DES COTONNIERS
Chargé de Trafic Junior H/F
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
9 oct. 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Esprit : une vague de licenciements à venir en Allemagne

Publié le
9 oct. 2018

Alors que ses récents résultats s'avèrent en chute libre, le groupe d’habillement, qui possède son assise financière à Hong Kong et un siège en Allemagne, a annoncé en interne une restructuration sur le sol allemand.


Le siège Europe d'Esprit à Ratingen, près de Düsseldorf - Esprit


Une lettre a ainsi été envoyée aux salariés outre-Rhin, stipulant qu’une « réduction significative des effectifs » était prévue, incluant une « rationalisation de l’organisation ». Le regroupement des salariés du siège en Allemagne dans un seul bâtiment est par exemple envisagé, ainsi que l’écrit directement Anders Kristiansen à ses équipes.

Le nouveau directeur général était arrivé début juin à la tête de la société, après avoir auparavant œuvré chez New Look, autre acteur du secteur affrontant de sévères difficultés. Selon ses dires, le comité d’entreprise d’Esprit a été mis au courant et de premières réunions de négociation concernant les suppressions d'emploi devraient avoir lieu dans les semaines à venir.

On ne connaît pas le nombre exact de postes touchés, ni si cette restructuration allemande va de pair avec des procédures similaires dans d'autres pays d’Europe. Sollicitée par FashionNetwork.com, la direction du groupe a simplement indiqué que le dirigeant allait s'exprimer « sur les détails de ce plan durant l'automne ». 6 450 employés travaillent actuellement pour la firme à travers le monde.

Outre l’arrivée du nouveau patron, l’équipe de direction d’Esprit subit aussi des remous dans ce contexte bousculé. Son directeur commercial, Jose Antonio Ramos, vient ainsi de rendre son tablier le 5 octobre après cinq ans à ce poste, selon une information de TextilWirtschaft, que nous a confirmé la société. Il n'est pour l'instant pas remplacé. Au printemps dernier déjà, le directeur de l’offre produit du groupe, Rafael Pastor, avait quitté son poste.

Si son parc de magasins s’est réduit de 9,3 % au cours de l’exercice 2017/18, Esprit a généré un chiffre d'affaires sur la période de 15,455 milliards de dollars de Hong Kong, ce qui correspond à 1,68 milliard d’euros, soit une chute de 11,1 % en monnaie locale. Surtout, sa perte nette est colossale puisqu’elle culmine à 2,554 milliards de dollars de Hong Kong (278 millions d’euros). Et Anders Kristiansen ne s’est pas montré optimiste en annonçant ses prévisions pour l’exercice 2018/19 : une nouvelle baisse des ventes à deux chiffres est attendue.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com