×
Par
Reuters
Publié le
27 mars 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

EssilorLuxottica abandonne ses prévisions financières pour 2020

Par
Reuters
Publié le
27 mars 2020

Le spécialiste de l’optique EssilorLuxottica a annoncé vendredi l’abandon de ses prévisions financières en raison de l’impact de la crise du coronavirus sur son activité. Le 10 mars dernier encore, il prévoyait une croissance à taux de change constants de son chiffre d’affaires comprise entre 3 % et 5 %.


L'un des fleurons du groupe d'optique franco-italien. - Ray-Ban


“En janvier et février, le groupe a enregistré une croissance solide, en ligne avec ses objectifs annuels. L’activité a commencé à se détériorer en mars, au fur et à mesure du déplacement de l’impact du virus, initialement centré sur la Chine, vers des régions entières d’Europe et d’Amérique du Nord”, a expliqué le groupe dans un communiqué.

“Au cours du deuxième trimestre, le groupe s’attend à ce que le chiffre d’affaires poursuive son ralentissement, avec un impact significatif sur la rentabilité”, a-t-il ajouté.

EssilorLuxottica a fermé tous ses sites industriels en France et suspendu temporairement l’activité en Italie. Le groupe indique assurer la continuité de sa production grâce à son réseau mondial d’usines, notamment les usines en Chine dont le fonctionnement est revenu à la normale. “Assurer la production n’est pas un problème”, a déclaré Hubert Sagnières, vice-président-directeur général délégué d’EssilorLuxottica sur BFM Business.

“Nous avons la chance d’avoir une situation de cash très saine, nous ne sommes pas inquiets, puisqu’on a démarré avec à peu près 6 milliards et la possibilité de pouvoir tirer sur encore 4 milliards”, a-t-il dit, ajoutant qu’aucune décision n’avait été prise encore sur le maintien du dividende.

Pour rappel, le groupe né de la fusion en 2018 entre le français Essilor et l’italien Luxottica a enregistré un résultat net ajusté de 1,938 milliard d’euros en 2019, en hausse de 9,2 %. Le chiffre d’affaires a progressé de 7,4 % à 17,39 milliards d’euros. Dans son portefeuille, il compte des licences aussi célèbres que Prada, Chanel, Michael Kors et Versace et diverses marques propres dont les fameuses Ray-Ban.

La rédaction avec Reuters
 

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.