×
6 174
Fashion Jobs
Publicités
Par
Reuters
Publié le
6 avr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

EssilorLuxottica débouté en appel par un tribunal néerlandais sur le dossier GrandVision

Par
Reuters
Publié le
6 avr. 2021

AMSTERDAM (Reuters) - Le groupe franco-italien EssilorLuxottica a perdu mardi l'appel interjeté devant une juridiction néerlandaise pour obtenir des informations de GrandVision, une société qu'il dit vouloir racheter dans le cadre d'une offre à 7,2 milliards d'euros.


Reuters



En août 2020, la justice néerlandaise a refusé à EssilorLuxottica, né de la fusion du spécialiste français des verres optiques Essilor et du géant italien de la lunetterie Luxottica, le droit d'obtenir de GrandVision des informations supplémentaires sur sa gestion de la crise du coronavirus.

A l'époque, le géant franco-italien avait argué du fait que la décision de GrandVision de suspendre ses paiements à des propriétaires de magasins d'optique et à des fournisseurs ainsi que sa demande d'aide publique pourraient justifier l'abandon du projet de rachat initié en juillet 2019.

Une juridiction avait cependant jugé qu'EssilorLuxottica n'était pas parvenu à prouver que sa cible néerlandaise avait violé les termes de l'accord de rachat en ne sollicitant pas d'autorisation pour les actions entreprises face à la crise du coronavirus.

Le groupe franco-italien avait alors dans la foulée fait appel en septembre contre le rejet du tribunal de Rotterdam, se disant déterminé à finaliser son projet d'acquisition en ayant accès aux informations de GrandVision sur sa gestion de la pandémie.

GrandVision pour sa part avait estimé qu'EssilorLuxottica cherchait simplement un prétexte pour renoncer à son projet de rachat et avait dit avoir informé le groupe franco-italien de toutes les mesures prises pendant la crise sanitaire.

La Commission européenne a autorisé le mois dernier le rachat de GrandVision par EssilorLuxottica, qui s'est engagé à céder 351 magasins dans trois pays pour favoriser la concurrence.

 

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.