×
Publicités
Publié le
21 oct. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

EssilorLuxottica: les ventes progressent de 8,2% au troisième trimestre, portées par l'Asie-Pacifique

Publié le
21 oct. 2022

EssilorLuxottica a fait état vendredi d'une hausse de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, grâce notamment au rebond des ventes dans la région Asie-Pacifique.


Reuters


Le fabricant des lunettes de soleil Oakley et Ray-Ban a annoncé un chiffre d'affaires de 6,39 milliards d'euros au cours du trimestre clos le 30 septembre, en progression de 8,2% sur un an à taux de change courants.

L'Asie-Pacifique est la région qui a enregistré la meilleure performance avec un chiffre d'affaires de 761 millions d'euros, en hausse de 22,7% par rapport au troisième trimestre de 2021.

L'activité de détail a fortement rebondi dans la région, après avoir subi au deuxième trimestre l'impact des confinements liés au Covid-19 en Chine continentale, a dit le groupe.

Le chiffre d'affaires a également augmenté en Amérique du Nord, le premier marché d'EssilorLuxottica, avec des ventes à 3,01 milliards d'euros, soit une croissance de 3,4%, portée par la division de vente directe aux consommateurs (Direct to Consumer), a précisé le groupe.

Malgré les craintes d'une éventuelle récession économique qui pourrait compromettre le rebond post-pandémie du secteur du luxe, le groupe Hermès, fabricant de l'emblématique sac Birkin, a déclaré jeudi qu'il ne voyait aucun signe de ralentissement jusqu'à présent, les clients américains profitant de la vigueur du dollar lors de leurs achats en Europe et la Chine ayant fortement rebondi, faisant ainsi écho aux récents commentaires, tout aussi optimistes, de LVMH, propriétaire de Louis Vuitton.

Le lunetier franco-italien, qui fabrique des lunettes pour des marques telles que Chanel, Prada et Versace, a par ailleurs réitéré ses perspectives à long terme présentées en mars et confirmées lors de sa journée investisseurs le mois dernier.

(Valentine Baldassari; version française Diana Mandiá, édité par Kate Entringer)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com