×
6 709
Fashion Jobs
Publicités
Par
Reuters
Publié le
12 mars 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

EssilorLuxottica vise un retour à son niveau pré-pandémique en 2021

Par
Reuters
Publié le
12 mars 2021

EssilorLuxottica a déclaré vendredi tabler en 2021 sur une performance comparable aux niveaux d'avant la pandémie, son chiffre d'affaires du quatrième trimestre ayant montré de nouveaux signes d'amélioration.


Reuters



Le spécialiste de l'optique franco-italien a précisé qu'une dynamique positive était déjà visible en Asie-Pacifique et il s'attend également à ce que le déploiement de la vaccination contre le COVID-19 commence à normaliser l'environnement économique dans les autres régions au cours du deuxième trimestre.

Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires a augmenté de 1,7% à taux de change constants pour s'établir à 4,11 milliards d'euros, le rebond des activités de prescription du groupe ayant compensé la faible demande pour les lunettes de soleil de ses clients, restés chez eux pendant la pandémie.

EssilorLuxottica a ajouté s'attendre à ce que cette tendance se poursuive en 2021, mettant en exergue le dynamisme de l'e-commerce.

Le président du groupe et fondateur de Luxottica, Leonardo Del Vecchio, a par ailleurs indiqué dans un communiqué son intention de proposer au nouveau conseil de confirmer Francesco Milleri dans le rôle de directeur général et Paul du Saillant au poste de directeur général délégué. Francesco Milleri avait été nommé de manière temporaire en décembre, en attendant l'assemblée générale des actionnaires de cette année.

Le résultat opérationnel ajusté du second semestre s'est élevé de 2,3% à taux de change constants pour atteindre 1,25 milliard d'euros.
EssilorLuxottica, qui fabrique des lunettes pour des marques de luxe comme Chanel, Prada et Versace, a également proposé la distribution d'un solde de dividende de 1,08 euro par action après avoir repris les versements en décembre dernier.

Le géant de l'optique, issu de la fusion du fabricant français de verres et de lentilles Essilor et du lunettier italien Luxottica, a précisé en novembre avoir récupéré, lors du troisième trimestre, une partie des ventes perdues grâce à l'assouplissement des restrictions sanitaires après la première vague de confinement.

Le titre EssilorLuxottica prenait 0,2% dans la matinée à la Bourse de Paris.


Silvia Recchimuzzi ; version française Charles Regnier, édité par Blandine Hénault

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.