×
5 948
Fashion Jobs
ISABEL MARANT
Responsable Paie et Adminstration du Personnel
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Responsable Communication et Image (H/F) - CDI - Paris 9
CDI · PARIS
CTC GROUPE
Responsable Prospective Mode (H/F)
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Strasbourg (67) H/F
CDI · STRASBOURG
LEVI STRAUSS & CO
Gestionnaire de Stock f/h
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Acheteur Maroquinerie Confirmé (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
GROUPE IKKS
Contrôleur de Gestion Senior (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
CRIT DÉPARTEMENT PRESTIGE MODE-LUXE-BEAUTÉ
Consultant Recrutement H/F - CDI- Paris 8Ème
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Responsable de Secteur
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Area Manager (H/F) - Accessoires Mode - CDI - Paris
CDI · PARIS
AGENCE KEIT
Responsable Client Grand Compte
CDI · PARIS
SCHOOL RAG
Commercial School Rag Paris - Ile de France / Nord (H/F)
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Paris Champs Elysées CDI
CDI · PARIS
UNDIZ
Gestionnaire Commercial International H/F
CDI · CLICHY
CONFIDENTIEL
Area Manager Allemagne Nord et Centre
CDI · STRASBOURG
CWF (CHILDREN WORLWIDE FASHION)
H/F – Responsable de Pôle
CDI · LES HERBIERS
GHD
Responsable de Secteur
CDI · TOULOUSE
CWF (CHILDREN WORLWIDE FASHION)
H/F - Gestionnaire de Collection
CDI · LES HERBIERS
JACADI
Trafic Manager Europe du Sud H/F
CDI · PARIS
GROUPE BEAUMANOIR
Responsable Regional (H/F)
CDI · METZ
PETIT BATEAU
CDI - Responsable Ressources Humaines Industrie H/F - Petit Bateau
CDI · TROYES
TEXDECOR GROUP
Charge d'Affaires en Solutions Decoratives et Acoustiques Grand Nord H/F
CDI · LILLE
Publicités
Par
AFP
Publié le
2 mai 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Estée Lauder dans le rouge sur le trimestre passé

Par
AFP
Publié le
2 mai 2020

New York, 1 mai 2020 (AFP) - Le groupe de cosmétiques américain Estée Lauder a subi une perte nette au 3e trimestre de son exercice décalé à cause de la pandémie mais les affaires reprennent en Chine, à l'instar d'autres marques de luxe, et les ventes en ligne fleurissent.


Estée Lauder



Estée Lauder a enregistré 6 millions de dollars de perte nette alors que le groupe affichait encore un bénéfice de 555 millions de dollars un an plus tôt, a annoncé le groupe vendredi. Entre temps, la pandémie de Covid-19 a forcé la fermeture des magasins à mesure qu'elle s'étendait à un nombre de plus en plus élevé de pays.

Pour autant, Estée Lauder a fait mieux que ce que prévoyaient les analystes selon Factset avec un bénéfice par action hors éléments exceptionnels de 86 cents contre 74 attendus. Le chiffre d'affaires pour sa part a reculé de 11% à 3,35 milliards de dollars (-9% si l'on exclut les fluctuations de change). Wall Street tablait plutôt sur 3,05 milliards.

"Le bond dans nos ventes en ligne dans le monde entier, associé à la reprise que nous commençons à voir en Chine, confirme la passion du consommateur pour notre palette de produits de beauté de luxe", a souligné Fabrizio Freda le directeur général du groupe, cité dans un communiqué.

Il a souligné que malgré la pandémie, les marques Estée Lauder, Darphin et Le Labo ont affiché des ventes en hausse, tout comme les ventes en ligne qui ont enregistré des taux de croissance à deux chiffres, les consommateurs confinés chez eux commandant leurs produits sur internet.

Les ventes dans les lieux de transit ainsi que celles des soins pour la peau ont progressé, a encore précisé M. Freda.

Comme Hermès ou LVMH, Estée Lauder a vu les ventes reprendre en Chine --le premier foyer de Covid-19 avant que la pandémie ne se répande ailleurs dans le monde-- avec une hausse à deux chiffres en Chine continentale en mars, grâce en particulier aux ventes en ligne.

A la mi-avril, tous les magasins en Chine et en Corée étaient rouverts, note l'entreprise.

Dans les Amériques, en Europe et aussi au Moyen-Orient et en Afrique, les ventes en ligne se sont également accélérées.

Les choix des consommateurs, pour un grand nombre confinés chez eux, ont porté leur préférence sur les soins pour la peau et les soins capillaires plutôt que le maquillage et les parfums, précise Estée Lauder.

Pour faire face aux conséquences financières, le groupe a pris des mesures d'économies à hauteur de 250 millions de dollars sur le trimestre et compte réduire ses dépenses d'exploitation de 500 à 600 millions de dollars.

Ces économies passent par des mises au chômage technique ou des congés sans solde ainsi qu'une baisse des salaires de la hiérarchie et la suppression des indemnisations des membres du conseil d'administration.

L'action abandonnait 0,9% avant l'ouverture de la séance officielle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.