×
Publicités
Publié le
3 nov. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Estée Lauder débute son exercice fiscal 2022/23 sur un repli de 11%

Publié le
3 nov. 2022

Sur le premier trimestre de son exercice 2022/23 clos le 30 septembre, le groupe américain de cosmétiques Estée Lauder a vu ses ventes baisser de 11% à 4,39 milliards de dollars (4,44 milliards d’euros).


Reuters


"Les restrictions liées au Covid-19 en Chine ont représenté un défi plus grand que prévu. Le tourisme à Hainan (province insulaire de Chine, ndlr) a été largement réduit, ce qui a conduit à une gestion stricte des stocks par certains détaillants du travel retail, et le trafic dans les magasins physiques en Chine a été limité", indique le groupe dans un communiqué.

Sur la période, Estée Lauder, qui a récemment signé un contrat de licence portant sur le développement, la conception et la distribution d'une ligne de beauté Balmain, a généré un bénéfice net de 489 millions de dollars, contre 692 millions de dollars un an plus tôt.

Particulièrement impacté par le Covid et les restrictions sanitaires qui persistent en Chine, le segment des soins pour la peau a vu ses ventes reculer de 14% à 2,44 milliards de dollars (2,47 milliards d’euros). Celui du maquillage enregistre des ventes à 1,17 milliard de dollars, en repli de 10%. En revanche, le segment des parfums reste stable à 607 millions de dollars, et celui du capillaire est en hausse de 7% à 158 millions de dollars.

Sur l’ensemble de son exercice 2022/23, le groupe de cosmétiques prévoit désormais des ventes en recul de 6% à 8%, contre une précédente prévision de croissance de -3% à -5%.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com