Ester Manas promeut une mode inclusive aux Galeries Lafayette

S’affranchissant des gradations et étiquettes de taille (38, 40, 42…), c’est l’idée universelle de pouvoir habiller toutes les femmes avec un seul vêtement de taille unique que défend aujourd’hui Ester Manas. La jeune créatrice a tapé dans l’œil des Galeries Lafayette lors du Festival International de Mode, de Photographie et d’Accessoires de Mode à Hyères en 2018 et a imaginé pour le grand magasin une ligne de vêtements abordables baptisée « One size for all », qui, par des procédés astucieux, peuvent épouser chaque silhouette.


Une partie de la collection, dont le slogan est « make fashion big again » - Galeries Lafayette
 
Depuis le festival, son processus de création a évolué. A Hyères, Ester Manas avait présenté la collection « Big Again », dont les modèles étaient taillés du 34 au 50. Pour les Galeries Lafayette, elle reste fidèle à sa volonté d’habiller toutes les morphologies en choisissant de ne créer qu’une seule forme par vêtement, la taille UNI, véritablement évolutive.

Cordon de serrage, ceintures, drapés, boutons pression… La douzaine de pièces estivales (robe, tee-shirt, chemise, jupe…) qui composent cette collection sont toutes affublées de détails permettant une certaine modularité. « Ce n’est pas le corps qui doit se plier au vêtement, affirme Ester Manas. Au-delà de pouvoir habiller chaque fille, les modèles de cette capsule sont également durables dans le temps car ceux-ci peuvent évoluer à mesure que le corps change ». Même le sac de la gamme peut passer d’un petit format à un plus grand contenant. Outre la volonté d’inclusivité, ce principe du vêtement unique permet de passer outre l’écueil de la rupture de stock selon les tailles.


Ester Manas - Galeries Lafayette

C’est la cinquième année consécutive que les Galeries Lafayette sélectionnent via cette dotation un talent en devenir, qui était par exemple Marine Serre l’an dernier. La collection pensée par Ester Manas sera commercialisée dans une sélection de points de vente du réseau des Galeries (en France et à Berlin), mais aussi au BHV Marais, au sein de la Fondation du groupe à Paris et en ligne. Le top départ de sa commercialisation ? La prochaine édition du Festival de Hyères, qui se tiendra du 25 au 29 avril 2019. Les prix de cette ligne se veulent abordables et s’échelonnent de 19 euros pour une casquette à 129 euros pour une grande cape en nylon.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER