×
7 087
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Etats-Unis : Amazon va embaucher 120.000 saisonniers pour les fêtes

Par
AFP
Publié le
today 13 oct. 2016
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Si Amazon prévoit en France 6.500 embauches pour Noël, le géant américain de la distribution en ligne voit bien plus grand aux Etats-Unis où il va recruter 120.000 travailleurs saisonniers pour faire face à la demande accrue pendant les fêtes de fin d'année, a-t-il annoncé jeudi.



Le groupe prend ce type de mesure tous les ans, mais le niveau annoncé représente un bond de 20 % comparé à l'an dernier. Sur les 100.000 saisonniers alors recrutés, plus de 14.000 avaient été transformés après les fêtes en emplois salariés réguliers à plein temps, « et nous espérons augmenter ce chiffre cette année », a assuré Mike Roth, le vice-président d'Amazon en charge des centres de traitement des commandes, dans un communiqué.

Le géant des ventes en ligne n'est pas le seul groupe à recourir à des travailleurs saisonniers en prévision des fêtes, mais il semble plus optimiste sur la demande que certains acteurs traditionnels du secteur de la distribution qui vont maintenir leurs embauches à un niveau stable ou en légère baisse comparé à l'an dernier.

Les grands magasins Macy's visent ainsi 83.000 recrutements contre 85.000 l'an dernier, et les supermarchés Target ont augmenté d'un millier leurs embauches dans leurs centres de traitement de commandes et de livraison (7.500 au total) mais maintenu le même niveau que l'an dernier pour leurs magasins physiques (70.000).

Le groupe de messagerie UPS, qui doit lui aussi compter avec un pic de demande au moment de livrer les achats de Noël achetés en ligne, a annoncé pour sa part vouloir recruter 95.000 travailleurs saisonniers cette année.

La Fédération nationale du commerce de détail (NRF) a estimé que les achats réalisés par les Américains durant les fêtes (novembre-décembre) pourraient atteindre 655,8 millions de dollars, ce qui représenterait une croissance de 3,6 % après +2,5 % en 2015. La progression devrait toutefois être particulièrement forte (+7 % à +10 %) pour les ventes en ligne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.