×
5 660
Fashion Jobs
KIABI
Directeur IT & Projets Digitaux (H/F) - CDI
CDI · HEM
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · NICE
CITY ONE
Contrôleur de Gestion Junior H/F (Aéroport Roissy Cdg)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
CONFIDENTIEL
Responsable Reseau
CDI · PARIS
AXENTIA
Commercial Terrain H/F
CDI · PARIS
GÉMO
Chef de Produit Vêtement Gémo H/F
CDI · MONTREVAULT-SUR-ÈVRE
ETAM
Chef de Produit/Acheteur Senior Maille H/F
CDI · CLICHY
PRINTEMPS
Responsable Acquisition et Fidélité Client H/F
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Produit Développement Collection H/F
CDI · CACHAN
DEVRED 1902
Responsable Trafic et Acquisition CDI Amiens F/H
CDI · AMIENS
LA HALLE
Controleur de Gestion Achats (H/F)
CDI · PARIS
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
LONGCHAMP
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client H/F
CDI · MARSEILLE
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · LYON
GIAMBATTISTA VALLI
Responsable Bureau d'Etude Production
CDI · PARIS
LECTRA
Business Development Manager - Plateformes Digitales Secteur Mode H/F
CDI · CESTAS
TARA JARMON
Responsable Controle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
10 avr. 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Etats-Unis : les ventes des chaînes de magasins reculent de 2,1 % en mars

Par
AFP
Publié le
10 avr. 2009

Les ventes des chaînes de magasins aux Etats-Unis se sont contractées en mars, par rapport au même mois de l'année précédente, avec un recul de 2,1 % à magasins comparables, a annoncé jeudi 9 avril le Conseil international des centres commerciaux (ICSC).

Ce chiffre ressort nettement en-deçà des anticipations de l'ICSC, qui tablait sur une évolution comprise entre - 1 % et 0 %.

"Les ventes ont été plombées par plusieurs facteurs, dont deux liés au calendrier: il y avait un samedi de moins en mars par rapport à l'an dernier, et Pâques tombe cette année le 12 avril (contre le 23 mars en 2008)", a expliqué l'économiste en chef de l'ICSC, Michael Niemira.

Ces deux facteurs "engendrent une base de comparaison défavorable avec mars 2008. Si nous les ajustons à ces glissements de calendrier, les chiffres des ventes sont en réalité plus solides que rapportés, en progression d'environ 1 %", a-t-il ajouté.

Les ventes avaient reculé de 1,6 % en glissement annuel en janvier, avant de se stabiliser en févier (- 0,1 %).

Pour avril, le Conseil prévoit encore une évolution comprise entre 0 % et + 1 % par rapport au même mois de 2008.

Jeudi, plusieurs enseignes ont publié séparément les chiffres de leurs ventes mensuelles.

Le géant de la distribution à bas prix Wal-Mart a fait état d'une progression de 1,4 % de ses ventes aux Etats-Unis en mars, à surfaces de ventes constantes et hors carburants. Ce chiffre est inférieur aux attentes du marché, conduisant le groupe à relever lui aussi que le week-end de Pâques, occasion de cadeaux, tombait cette année en avril et non en mars comme l'an dernier.

Son concurrent Target a publié un recul de 6,3 % de ses ventes, à nombre de magasins comparable, et dit tabler sur des ventes stables en avril, grâce au week-end pascal.

Sur le segment du discount, les grands magasins 99 cents ont de leur côté publié une hausse de 6,2 % de leurs ventes pour le premier trimestre (pas de chiffres livrés pour le seul mois de mars).

A l'autre bout du marché, l'enseigne haut de gamme Saks a fait état d'une chute de 23,6 % de ses ventes pour le mois de mars, à nombre de magasins comparables, avec "une faiblesse continue sur toutes les catégories de marchandises".

La chaîne de vêtements de milieu de gamme JC Penney a pour sa part rapporté un recul de 7,2 % de ses ventes, mais a indiqué que c'était bien mieux que la baisse à deux chiffres anticipée par le groupe.

JC Penney a dans la foulée relevé son objectif de ventes pour le premier trimestre, tablant sur un recul compris entre 8 % et 10 % sur un an, contre une précédente estimation de - 12 % à - 15 %.

Son concurrent Gap a vu ses ventes reculer de 8 % et la marque Abercrombie and Fitch a accusé une chute de 34 % de ses ventes, à nombre de magasins comparables.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.