×
6 903
Fashion Jobs

Etats-Unis : les ventes en ligne bondissent pour le début des fêtes

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
today 26 nov. 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Les grosses opérations de promotion marquant le début de la saison des achats de fin d'année aux Etats-Unis ont démarré en grande pompe sur internet, selon des données préliminaires diffusées lundi.



A 15h GMT, les consommateurs américains avaient déjà dépensé 531 millions de dollars pour le « Cyber Monday », le jour officiel des bonnes affaires en ligne, a indiqué la société Adobe Analytics.

Au total sur la journée, les ventes devraient atteindre 7,8 milliards de dollars, soit 18,3 % de plus que l'an dernier, anticipe la société. 

Vendredi déjà, à l'occasion du coup d'envoi des opérations promotionnelles au lendemain de Thanksgiving, les achats en ligne avaient atteint 6,2 milliards de dollars, soit 23,6 % de plus qu'en 2017. 

La vigueur du marché de l'emploi aux Etats-Unis apporte pouvoir d'achat et confiance aux consommateurs américains et selon plusieurs analystes, les ventes du secteur de la distribution devraient au total progresser de 4 % à 5 % sur l'ensemble de la saison des fêtes cette année. 

Pour les analystes de Credit Suisse toutefois, les groupes de distribution devraient attendre encore un peu avant de déboucher le champagne. En plus des sommes importantes dépensées pour améliorer les services en ligne et la constitution de stocks élevés pour certains produits, ils vont peut-être devoir accorder des rabais supplémentaires, prédisent-ils. 

Thanksgiving étant particulièrement tôt cette année, la saison des fêtes est en effet plus longue qu'habituellement. « Il va se passer encore beaucoup de temps avant Noël », ont-ils souligné. 

« La piètre performance des actions du secteur de la distribution la semaine dernière suggère que même si les ventes devraient être solides, il y a encore des améliorations à apporter en terme de rentabilité pour soutenir vraiment » ces groupes en Bourse, ont-ils justifié. 

Lundi vers 18h GMT, le géant du commerce en ligne Amazon grimpait à Wall Street de 3,56 % tandis que la progression des chaînes de magasins était plus mesurée : Target prenait 1,77 %, Best Buy montait de 1,93 % et Walmart baissait de 0,17 %.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 AFP-Relaxnews.