×
7 078
Fashion Jobs

Etats-Unis : record de ventes battu pour le Cyber Monday

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
today 28 nov. 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le Cyber Monday 2018 devient officiellement la plus grosse journée de shopping de tous les temps aux États-Unis. Avec des ventes record de 7,9 milliards de dollars (7 milliards d’euros), soit 19,7 % de plus que l’année dernière, selon un rapport d’Adobe Analytics, Cyber Monday a été une réussite totale.


Tous les records de vente en ligne battus pour Cyber Monday avec 7,9 milliards de dollars (7 milliards d’euros) de chiffre d’affaires - NYPost


Thanksgiving et Black Friday, qui ont respectivement rapporté 3,7 milliards de dollars (3,28 milliards d’euros, +28 % par rapport à l’année dernière) et 6,2 milliards de dollars (5,5 milliards d’euros, +23,6 % par rapport à l’année dernière), n’ont pas non plus déçu. Avec 6,4 milliards de dollars engrangés (5,67 milliards d’euros), le week-end du Black Friday marque également un record pour la vente en ligne aux États-Unis.
 
Selon le rapport, la vente en ligne avec livraison en boutique a dominé les ventes pour les distributeurs combinant e-commerce et vente physique, avec un taux de transformation en ligne 28 % plus élevé que le taux de transformation en boutique.

De plus en plus d’acheteurs utilisent maintenant leur smartphone pour faire leurs achats. Le mobile a compté pour 51,4 % des visites de sites (43,6 % pour les smartphones et 7,8 % pour les tablettes) et 34 % des ventes. Il s’agit du premier Cyber Monday où les visites sur mobile sont la majorité. « Les ventes sur smartphone ont explosé les records avec 2 milliards de dollars (1,77 milliard d’euros) et nous avons constaté un pic significatif d’achats en ligne avec livraison en boutique », signale John Copeland, le directeur marketing et analyse client chez Adobe.
 
Le panier moyen à l’échelle du pays est de 138 dollars (122 euros), soit +6,1 % par rapport à l’année dernière. Par ville, c’est Denver qui remporte la palme du panier moyen le plus élevé depuis Thanksgiving avec des commandes d’une moyenne de 163 dollars (144,50 euros), suivie de San Francisco avec 157 dollars (139 euros), New York avec 156 dollars (138 euros), Portland avec 156 dollars (138 euros) également et la région de Seattle/Tacoma avec 154 dollars (136,50 euros).
 
Lors du Cyber Monday, les ventes ont principalement été générées par le trafic direct sur les sites, qui arrive en tête avec 25,3 % des ventes (-1,2 % que l’année dernière), suivi des résultats de recherche sponsorisés avec 25,1 % (en hausse de 7,4 % par rapport à l’année dernière), des recherches organiques avec 18,8 % (-2,8 %) et des e-mails avec 24,2 % (+0,5 %).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com