×
3 404
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
5 mars 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Eté 2015: vers des matières moins flashys et plus luxueuses

Publié le
5 mars 2014

A l'occasion du salon Intertextile, Messe Frankfurt a dévoilé les tendances définies par son Trend Committee parmi l'offre printemps-été 2015 de ses différents exposants. Il en ressort une saison où les matériaux organiques s'associent aux qualités des éléments synthétiques, et où le fait-main vient côtoyer coupes et motifs high-tech.

Le forum tendances internationales d'Intertextile (printemps-été 2015). Photo Matthieu Guinebault


Parmi les quatre grandes tendances identifiées, Breathe fait la part belle aux matériaux naturels dans une approche luxe d'un tour du monde. En ressort des tons naturels feutrés, du marron et ocre au vert pastel et lavande pâle, assortis d'oeillets et bandes, quand les tissus ne sont pas crêpés. Du crochet au jacquard en passant par la soie, les motifs s'inspirent largement des cultures d'Europe de l'Est et d'Afrique du Nord.

La tendance Play joue sur un esprit plus vif et coloré, avec des tons électriques mixant vert pomme, bleu vif, rose pâle et jaune passé. Popeline, tweed et pointelle sont associés à des mélanges de matériaux, laissant en évidence fils et mousselines. Les motifs se font largement floraux ou fantaisistes, utilisant inspiration tropicale et impressions photo-réalistes, jouant même sur des éléments de design "bling-bling" poussés à l'extrême.

Dance regroupe une offre aux tons exotiques et éclectiques, voire bizarres, selon le Trend Committee. Les couleurs se veulent épicées, du curry au rose bonbon, du rouge à lèvres à l'orange crépusculaire. De la soie tape-à-l'oeil au jersey et jacquard ethniques, les motifs font dans le décor et les formes faussement géométriques, tirant tantôt sur les graffitis et les kaleïdoscopes, tantôt sur le collage et des effets psychédéliques numériques.

Comme son nom l'indique, Dive entreprend pour sa part une plongée dans le monde marin, s'étalant du bleu azur au profond, du vert algue à l'indigo voilé. Jersey laqué, polyester réfléchissant, tissages mats et tissus à couleurs évolutives se succèdent, jeux d'ombres et lumières s'associant à la légèreté et fluidité des matériaux. Les motifs vont de l'organique au reptilien, en passant par le camouflage et les effets de vagues.

"Les exposants sont notamment allés vers des offres tirant clairement vers le luxe, mais dans une approche beaucoup moins 'flashy' que par le passé", résume Ornella Bignami, membre du Trend Committee et directrice de la création d'Elementi Moda. "Mais il n'y en a pas moins une approche haut de gamme, avec un gros travail sur les matières, une recherche sur le poids des tissus, et sur le raffinement des couleurs. D'après les collections que les visiteurs et les acheteurs s'apprêtent à développer à partir de cela, je pense que nous allons vers des pièces cherchant moins à se démarquer qu'à briller par leur qualité".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com