×
Publié le
22 mars 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Etude CBRE : l'Allemagne séduit toujours les retailers

Publié le
22 mars 2015

Selon la nouvelle étude du conseil en immobilier d’entreprise CBRE, réalisée auprès de plus de 115 enseignes internationales, « How active are retailers globally », l'Allemagne conserve sa position de numéro un pour la deuxième année consécutive en tant que marché retail le plus ciblé au monde : 40 % des enseignes interrogées prévoient d'y ouvrir un magasin en 2015.

Une ouverture de Prada en Allemagne

Le Royaume-Uni suit de près, avec 33 % des enseignes. La France est en troisième position, avec 31 %. L’an dernier, elle était deuxième et le Royaume-Uni troisième.

En quatrième position suit la Chine, avec 28 %, puis l’Espagne (23 %), Hong Kong (22 %) et ensuite, avec chacun 21 %, le trio Italie, Pays-Bas et Etats-Unis.

Les enseignes internationales continuent de cibler l'Allemagne principalement en raison de la possibilité d’accéder à un marché avec plus de 30 grandes villes à fort pouvoir d'achat. En dépit de cet intérêt très marqué pour le marché allemand, selon l’étude, les loyers sont cependant restés stables ou ont connu une hausse mesurée.

Le Royaume-Uni continue également d'être privilégié par les enseignes internationales et la demande de locaux commerciaux reste vigoureuse, tout particulièrement à Londres, comme en témoigne la forte hausse des loyers et des montants de cessions ou de droits d’entrée.

Vient donc ensuite la France, marché mature avec ses grandes métropoles régionales et de nombreux centres commerciaux. Les enseignes sont généralement attirées par la possibilité d'atteindre rapidement une masse critique et se sont concentrées sur Paris et la région parisienne, avant de se développer dans les autres villes. 

Selon CBRE, les modifications en cours dans l’Hexagone concernant l'ouverture des commerces le dimanche en France (passant de 5 à 12 dimanches par an dans certaines zones) et la création de zones touristiques internationales (où les commerces pourront être ouverts le dimanche toute l'année) sont de nature à renforcer l'attractivité de la France auprès des enseignes.
 
L’étude donne aussi des chiffres par grandes régions mondiales. Par exemple, 50 % des retailers d’Asie-Pacifique regardent d’abord vers la Corée du Sud. Si les détaillants de la zone Europe, Moyen Orient et Afrique s’intéressent en priorité à l’Allemagne, à 47 %, 43 % des Américains pensent Japon, Chine et Hong Kong.
 
Il y a aussi des différences selon les positionnements. Les marques et enseignes de luxe visent en priorité, à 8 5%, l’Asie-Pacifique, tandis que les retailers fashion, cœur de marché, pensent EMEA à 78 %.

A noter que presque la moitié des enseignes interrogées ont indiqué que les incertitudes sur les perspectives économiques et la hausse des coûts, essentiellement alimentée par le poids des loyers et le manque de locaux commerciaux de qualité, étaient leurs plus grandes préoccupations pour 2015.

D’ailleurs, les grands projets de développement des enseignes cherchant à ouvrir plus de 40 points de vente connaissent une baisse de 9 % en 2015 par rapport à 2014.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com