×
Publié le
30 nov. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Etude: Comment les Français organisent-ils leurs achats de Noël ?

Publié le
30 nov. 2020

Dans cette période incertaine sur le plan sanitaire, difficile de prévoir le comportement des consommateurs français en amont des fêtes de fin d’année. La fédération Procos, en partenariat avec la plateforme d’études Happydemics et le prestataire d’études de marché Qualimétrie, ont souhaité les interroger sur leurs intentions shopping. Premier enseignement: les trois-quarts des Français n’avaient pas débuté leurs courses de Noël avant le 28 novembre, date clé de la réouverture des magasins dans l’Hexagone. 31% des sondés comptent attendre le déconfinement (programmé au 15 décembre), tandis que 21% envisagent même de faire leurs achats de Noël à la dernière minute.


Pixabay


Concernant les modes d’achat, "la prise de conscience de l’impact économique de la crise vient renforcer la volonté des Français de privilégier les produits français et locaux", avance l’étude. 32% vont effectuer leurs emplettes dans des magasins de proximité, et 25% se tournent vers des entreprises françaises (dont 39% des 65 ans et plus).

14% des personnes interrogées miseront elles davantage sur les achats en ligne, un taux qui monte à 25% des 18-34 ans. Le géant Amazon, décrié en cette période, sera privilégié de fait par 11% des sondés (17% des 18-44 ans). D’autre part, 30% des 18-24 ans comptent acheter au maximum lors d’opérations spéciales, comme le Black Friday.

Si "le second confinement entraine moins d’inquiétude de la part des Français", comme l’indique l’étude, un français sur deux envisage tout de même de baisser son budget alloué aux courses des fêtes, et cette tendance ne concerne pas que les foyers les plus modestes. Parmi les 51% qui vont réduire leurs dépenses de Noël par rapport à l’an dernier, 23% d’entre eux comptent baisser cette enveloppe de 10 à 20%, alors que 14% envisagent une coupe de plus 50% dans ce budget.

Au sujet des différentes solutions pouvant leur être proposées pour faciliter les achats, la garantie de livraison avant Noël est notamment plébiscitée (24%), tout comme le retour gratuit (24%), mais aussi la prise de rendez-vous en boutique (21%). 8% des sondés seraient prêts à faire appel à un service de coursier qui récupère leurs achats et les apporte à domicile.

56% des Français interrogés ont fait évoluer leurs pratiques shopping depuis l’apparition du Covid-19



Rappelons que pendant le premier confinement, au printemps dernier, certains Français ont testé de nouveaux modes de commande qu’ils n’avaient jamais expérimenté auparavant. Notamment la livraison à domicile de produits commandés sur Internet (10% des sondés), le drive (9%), la livraison à domicile par des commerçants du quartier (9%) ou le retrait en magasin (7%).

Ces intentions sont à mettre en regard avec une étude mondiale du cabinet McKinsey publiée début novembre, qui détaillait le changement des habitudes d’achat des consommateurs dans une dizaine de marchés à travers le monde. Si l’on se concentre sur la France, 44% des consommateurs tricolores ont l’intention de réduire leurs dépenses pour les fêtes, tandis que 6% seulement prévoient de dépenser plus, et 29% des Français interrogés envisagent d’effectuer plus d’achats en ligne en cette période.

McKinsey précise en outre que 56% des Français interrogés ont fait évoluer leurs pratiques shopping depuis l’apparition du Covid-19 (nouveaux canaux de vente et/ou test de nouvelles marques), et surtout que 78% d’entre eux on l’intention de poursuivre dans cette nouvelle voie à l’avenir, que la crise se poursuive ou non.

Méthodologie étude Procos/Qualimétrie/Happymetrics : Un échantillon national représentatif de 1.047 personnes a été interrogé du 13 au 18 novembre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com