×
Publicités
Publié le
16 juin 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Etude: le nombre de vendeurs de seconde main en ligne a doublé en trois ans

Publié le
16 juin 2021

La revente de vêtements entre particuliers gagne du terrain dans de nombreux pays, et notamment en France. L’institut YouGov a tenté de mesurer l’engouement des consommateurs tricolores pour cette pratique: il ressort en premier lieu que les vendeurs de mode d’occasion sur Internet sont deux fois plus nombreux qu’il y a trois ans. Ainsi, 22% des sondés affirment s’y adonner en 2021, contre 11% en 2018.


Shutterstock


Ce sont particulièrement les femmes (28%) et les jeunes (39% des 25-34 ans) qui plébiscitent la revente sur le web. Parmi les plateformes les plus utilisées, Vinted est toujours plus incontournable. 85% des Français pratiquant la seconde main en ligne y ont recours, soit 16 points de plus qu’en 2018. Le site qui a vu son nombre de membres s'envoler en 2020, passant de 30 à 37 millions de membres sur l'année.

Le podium est complété dans l’Hexagone par Leboncoin et Facebook, mais ces deux sites ont perdu du terrain en trois ans: la part des Français revendeurs qui les utilisent pour vendre en ligne est passée de 52% à 31% pour Leboncoin, tandis que Facebook a reculé de 25% à 13%. Suivent Vide Dressing (5%) et Vestiaire Collective (3%).

Concernant la fréquence de publication d’annonces sur le web, les vendeurs indiquent le faire au moins une fois tous les six mois pour 82% d’entre eux, et même une fois par mois au moins pour 42%. Une activité qui génère moins de 100 euros de recettes pour 55% des répondants, entre 100 et 200 euros pour 21% et plus de 200 euros pour 14%.

"On constate que la fréquence de vente et le revenu généré restent stables par rapport à 2018. Cette activité a donc principalement évolué quant au nombre de personnes qui la pratiquent et aux plateformes utilisées", analyse YouGov.

Concernant les autres moyens de se séparer des vêtements qu’ils ne portent plus, les Français sont 39% à déclarer pratiquer le don aux associations et le don aux personnes de leur entourage (14%). A noter que 12% avouent laisser les affaires inutilisées au fond de leurs armoires (-4 points depuis trois ans), tandis que 7% affirment les jeter à la poubelle.
 
Méthodologie : Enquête réalisée du 9 au 10 juin 2021 auprès de 1.017 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com