×
5 786
Fashion Jobs
Publicités

Eurazeo investit dans le distributeur américain de marques de sport haut de gamme Bandier

Par
AFP
Publié le
today 27 févr. 2019
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Paris, 27 février 2019 (AFP) - La société d'investissement Eurazeo a annoncé mercredi avoir pris une participation minoritaire au capital de Bandier, société américaine de vêtements de sport de luxe multimarques, pour 25 millions de dollars (environ 21 millions d'euros).


Bandier


« Bandier, qui se situe à l'avant-garde des vêtements de sport, bénéficie de tous les atouts pour acquérir des parts de marché significatives dans ce secteur à la croissance rapide », souligne Jill Granoff, patron d'Eurazeo Brands, cité dans le communiqué. Eurazéo fait partie d'un tour de table permettant à la société américaine de lever près de 35 millions de dollars.

Fondée en 2014, Bandier compte sept magasins sur des marchés clés aux États-Unis. Le commerce en ligne pèse à lui seul près de la moitié de son chiffre d'affaires, précise Eurazeo. Suivie par près de 300 000 amateurs, la marque exploite par ailleurs Studio B, un établissement-boutique de fitness.

C'est le troisième investissement d'Eurazeo Brands, pôle dédié aux marques à fort potentiel, qui en prévoit pour 800 millions de dollars dans des sociétés grand public américaines et européennes, exploitant des marques différenciées, sur un large éventail de secteurs, parmi lesquels la beauté, la mode, l'intérieur, le bien-être, les loisirs et les produits alimentaires.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.