×
Publicités
Publié le
26 févr. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

EuropaCity : le Chinois Wanda investit dans Alliages et Territoires

Publié le
26 févr. 2016

Le géant chinois de l’immobilier commercial Wanda Group devrait officialiser très prochainement sa prise de participation dans Alliages et Territoires. Filiale d’Immochan qui pilote le développement à 3,1 milliards d’euros du complexe immobilier de 80 hectares EuropaCity dans le nord de l’Île-de-France.

 


C’est ce qu’avance le quotidien Les Echos, qui évoque l’arrivée possible d’autres investisseurs d’envergure dans le sillage de la section immobilière d’Auchan. Wanda prendrait principalement part à l’aspect loisir du projet. Domaine dans lequel le groupe évolue en Chine via des parcs d’attractions, par des réseaux de cinémas aux Etats-Unis, ou même en Europe via une participation dans le Real Madrid. En 2015, la seule section Commercial Properties du groupe aurait généré 190,5 milliards de yuans (26,6 milliards d'euros) de chiffre d'affaires, en hausse de 101,3 %.

L’arrivée de Wanda, outre son soutien financier, pourrait donner un grand élan à la légitimité de ce projet hors-norme, car entremêlant installation de loisirs, de commerces et espaces en plein air avec pour objectif d’y attirer 30 millions de visiteurs par an. Sont annoncés 50 000 m² de culture, 150 000 m² de loisirs, 230 000 m² de commerces, 20 000 m² de restaurants, 20 000 m² d’espaces de congrès et 2 700 chambres réparties dans une dizaine d’hôtel.

Mais avant d’arriver à un déploiement devant occasionner 11 800 créations d’emplois, il faut d’abord en passer par un chantier dont la première pierre est attendue pour 2019. Le projet devra avant cela surmonter les recours déposés par les riverains et les militants écologistes, bien qu’une étude menée fin 2013 montre l’approbation de 70 % des habitants des communes voisines.

Les 80 hectares du projet sont en effet à ce jour des terres agricoles. Et nombre d’opposants juge non viable l’ambition d’un tel projet alors qu’il vise une zone située entre les centres commerciaux O'Parinor à Aulnay-sous-Bois et Aéroville à Roissy, ce dernier n’étant pas sans connaître quelques difficultés.

« EuropaCity structurera notre territoire et contribuera à sa vitalité économique. En dehors de Paris, nous avons besoin d'hôtels, de restaurants, de lieux de culture, de loisirs, en nombre suffisant, et à la hauteur des attentes des touristes, qui se montrent de plus en plus exigeants », avait indiqué Laurent Fabius, alors ministre des Affaires étrangères fin 2014.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com