Eurovet lance sa plateforme digitale "The Lingerie Place"

Doter l'ensemble de ses salons d'un prolongement digital qui permette aux acheteurs, marques et fournisseurs de se mettre en relation toute l'année, c'est la mission que s'est attribuée Eurovet. Après une année de gestation, c'est à l'occasion du premier jour du Salon International de la Lingerie et d'Interfilière ce 20 janvier que l'organisateur a officialisé le lancement de « The Lingerie Place ».


Capture d'écran - The-lingerie-place.com

Opérationnelle depuis quelques jours, la nouvelle plateforme, qui bénéficie de sa propre identité visuelle, recense déjà 1 500 marques et 1 200 fournisseurs, soit l'intégralité des exposants des différents salons internationaux d'Eurovet (Salon International de la Lingerie, Mode City, Curve aux Etats-Unis, Interfilière à Paris, New York, Shanghai, Hong Kong, mais aussi Mode Lingerie & Swim Moscow). L'entrée sur la plateforme fait en effet partie de l'inscription à ces différents événements BtoB pour une durée d'un an, mais elle pourrait également être ouverte ensuite aux non-exposants comme un service payant. « C'est important pour la légitimité de cette plateforme que l'on représente le plus largement possible le marché, y compris avec des marques qui ne sont pas des exposants de salons », estime Marie-Laure Bellon, la dirigeante d'Eurovet.

L'existence d'un prolongement virtuel du salon ne cannibaliserait pas les rendez-vous physiques. « C'est absolument complémentaire au contraire, il ne faut plus opposer le digital et le physique. Les stratégies d'entreprise montrent aujourd'hui que pour créer du contenu digital, il faut générer une expérience. L'événementiel est la première manière de créer du contenu pour le Web », estime la dirigeante.

Concrètement, ce site est un moteur de recherche qui permet d'identifier les marques par univers lingerie, bain ou activewear et par typologies de produits précises, mais aussi les fournisseurs selon leurs spécialités, et offrant la possibilité de prendre rendez-vous lors du prochain salon directement en ligne, ou encore de prendre contact directement avec un représentant de la société. Ce site permettra également d'exploiter la « data » actuelle d'Eurovet pour favoriser la mise en relation, mais aussi de collecter encore davantage de données en scrutant les recherches qui y seront faites.

The-lingerie-place.com entend offrir de nouvelles opportunités business aux exposants de ses salons, en leur donnant accès à un public international qui ne se déplace pas nécessairement sur tous les événements et ce tout au long de l'année. Mais ce ne sera peut-être pas tout, car si la plateforme est aujourd'hui dédiée aux professionnels, l'organisateur semble lancer une autre piste en évoquant l'usage que pourraient en faire des consommateurs très avertis en quête de nouveauté. Et d'ouvrir la porte à d'éventuelles possibilités à creuser pour aider les marques à tisser le lien avec le grand public. « Pour l'instant, nous ne parlons pas de marketplace. L'idée, c'est déjà d'en faire une vitrine ouverte à tous, la mieux référencée possible, qui permette à de petites marques d'avoir une visibilité », explique Marie-Laure Bellon, précisant que l'accès au site n'est donc pas restreint aux professionnels, sauf pour la fonction interaction avec les entreprises.

Le grand public est en effet, avec le digital, le nouvel axe de développement d'Eurovet. « Aujourd'hui, nous sommes en quelque sorte l'agent mondial du secteur lingerie et bain qui met en relation les professionnels, mais notre objectif est de prendre position auprès du grand public. Nous avons vocation, au-delà de notre dimension business que nous enrichissons avec le digital, à être également une agence de relations publiques à portée internationale », affirme la dirigeante.

L'organisateur de salons prépare donc de nouveaux projets allant dans ce sens, qu'il s'agisse de la vitrine « The Lingerie Place » ou d'un futur nouveau format de rendez-vous autour de Mode City en cours de définition.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

LingerieSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER