×
4 955
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
8 juin 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Exposition : quand la standardisation mène à l'unique

Publié le
8 juin 2009

Les 13 et 14 juin prochains, le musée Galliera de la mode de la ville de Paris, accueille l’exposition "Taille-Mannequin, les standards de la mode". Une réflexion sur la façon dont une chaîne de production sérielle peut aboutir à la création d’un produit unique.



La création du produit peut-elle avoir lieu directement sur la chaîne de production ? Comment un processus de production sérielle peut contribuer à créer un produit unique ? Voici quelques-unes des questions auxquelles tente de répondre cette exposition.

Pour y parvenir, une classe de vingt étudiantes du lycée Paul Poiret de Paris, encadrée par Pascal Gautrand, designer de mode, actuel pensionnaire de la Villa Médicis à Rome, a ainsi conçu une installation composée de dix-huit mannequins en tissus. Des poupées grandeur nature toutes uniques, même si elles ont été produites en série. Et pour pénétrer les coulisses de ce projet, une vidéo présente des souvenirs de vêtements devenus particuliers aux yeux des étudiantes.

En effet, si ce processus de production a nécessité la mise au point d’un patronage et le montage en série de chaque élément de l’anatomie (bras, tête, jambe, etc.) ; par la suite les morceaux créés, dont la couleur et le tissu ont été choisis individuellement par chaque élève, ont été assemblés. Ainsi, la création finale est le résultat des choix de chacun, « offrant de manière aléatoire, une personnalité unique à chaque mannequin ».

(Les 13 et 14 juin - "Taille-Mannequin, les standards de la mode" - Musée de la Mode de la Ville de Paris - 10 avenue Pierre Ier de Serbie (XVIe) - entrée libre)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com