×
5 635
Fashion Jobs
KS BEAUTE
Chef de Secteur Expert / Responsable Des Ventes
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Gestionnaire Des Stocks H/F
CDI · LYON
GROUPE BEAUMANOIR
Acheteur (H/F)
CDI · PARIS
RALPH LAUREN
Chargé de Développement RH (H/F)
CDI · PARIS
LANCEL SOGEDI
Responsable Approvisionnement Produits Finis et Packaging - H/F
CDI · PARIS
CHANEL
Chef de Projet Développement Outils Visual Merchandising Mode
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Montpellier Polygone
CDI · MONTPELLIER
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
ABSOLUT CASHMERE
Chargé de Gestion Commerciale Wholesale (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
SIMONE PERELE
Responsable Marketing et Communication
CDI · CLICHY
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Brest - CDI
CDI · BREST
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur / Développeur Matières Annexes F/H
CDI · LES HERBIERS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 25h - F/H
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 20h - F/H
CDI · PARIS
TOD'S
Retail Back Office Coordinateur (H/F)_ Tod's Faubourg
CDI · PARIS
ROUJE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP-Relaxnews
Publié le
6 sept. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Face à l'inflation, les Français font le choix d'une mode intemporelle et durable

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
6 sept. 2022

Renouveler toute sa garde-robe alors que l'inflation flirte avec les sommets, très peu pour les Français. Et pour cause, la flambée des prix contraint les consommateurs à revoir leurs priorités, tout comme leurs habitudes d'achat, en cette nouvelle rentrée. Et cela passe par le fait de privilégier la qualité à la quantité, quitte à attendre les soldes et bons plans pour se rhabiller pour l'hiver.



Transport, énergie, fournitures scolaires, alimentation… Les dépenses des Français ne cessent de grimper en flèche depuis plusieurs mois. Une tendance inflationniste qui devrait se poursuivre jusque dans le courant de l'année 2023, selon les prévisions du gouvernement, et qui pousse les consommateurs à modifier leurs habitudes d'achat.

La mode n'est pas épargnée, bien au contraire, puisque l’Union des industries textiles (UIT) tablait en mars 2022 sur une hausse de 5% à 20% des tarifs de vente pour les mois à venir. Face à ce constat, les Français entendent non seulement réduire leurs achats, mais aussi se tourner vers des produits plus qualitatifs, conçus pour durer dans le temps. C'est ce que révèle une nouvelle étude réalisée par OpinionWay pour Marques Avenue*.

La qualité, un critère essentiel



La pandémie de Covid-19 avait déjà mis un coup d'arrêt aux séances shopping des Français… Elles se voient aujourd'hui freinées par une hausse constante des prix.

Résultat, près des trois quarts des consommateurs (73%) affirment réduire leur consommation de mode depuis deux années, et seule une minorité (12%) déclare avoir retrouvé ses habitudes d'achat d'avant crise sanitaire. Une situation qui, on l'a vu, ne devrait pas s'arranger avant plusieurs mois, et à laquelle les Français répondent par une comparaison minutieuse des prix entre les marques (80%) et par des achats moins fréquents (59%).

Pas question non plus de se tourner vers des vêtements qui, faute de qualité, pourraient les lâcher au bout de quelques semaines. Une écrasante majorité de sondés (82%) souhaite désormais privilégier des vêtements qui s'inscrivent dans le temps, et qui traversent les modes et les tendances (76%). Les Français feront également l'impasse sur les achats dits 'plaisir', pendant quelque temps tout du moins.

Plus de la moitié des personnes interrogées (57%) attendra que le climat économique soit plus favorable pour renouveler son dressing, et plus de quatre sur dix (44%) confient ne plus faire les magasins pour éviter toute tentation. Un constat qui concerne plus particulièrement les femmes, à hauteur de 52%.

Un regain d'intérêt pour les soldes?



Si les Français se sont désintéressés des soldes ces dernières années, il se pourrait que ces périodes de promotions répondent de nouveau à leurs attentes dans les prochains mois. Près de sept consommateurs sur dix (69%) affirment attendre les soldes ou le Black Friday pour pouvoir faire les achats mode qu'ils estiment nécessaires. Ce qui ne les empêche pas de rechercher des bons plans tout au long de l'année. Une besogne à laquelle s'adonnent davantage les femmes (72%) que leurs homologues masculins (59%).

Dans ce contexte, les plateformes de seconde main apparaissent comme des alternatives idéales aux yeux de quatre Français sur dix (41%), tout comme les nouveaux réseaux de hard-discounters (39%). Un paradoxe diront certains, alors que les consommateurs affirment vouloir privilégier les vêtements de qualité et durables.

"Témoins du contexte économique et de l’état d’esprit des Français, les résultats de l’étude OpinionWay dessinent le portrait d’une France du compromis qui cherche son équilibre entre besoin et plaisir. (…) Au-delà du prix, la notion de durabilité avec des basiques intemporels qui tiennent longtemps s’impose comme un marqueur de consommation déterminant: le bon sens a tendance à être une valeur refuge en période d’incertitude", souligne Zakari Leriche, directeur général de Marques Avenue.

*Cette étude a été réalisée en juin 2022 par OpinionWay auprès d’un échantillon de 1.014 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.


(ETX Studio)
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2022 AFP-Relaxnews.