×
Publicités
Par
Reuters API
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
31 janv. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Face au coronavirus, Levi's ferme la moitié de ses magasins en Chine

Par
Reuters API
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
31 janv. 2020

Face à la progression du coronavirus, Levi Strauss & Co a fermé près de la moitié de ses magasins en Chine. Selon Harmit Singh, son directeur financier, l'épidémie devrait avoir un impact non négligeable sur ses activités à court terme.


Photo - Levi's


Ironie du sort, Levi's a ouvert il y a seulement quelques mois son plus grand magasin chinois à Wuhan, avant que la province chinoise ne devienne l'épicentre de l'épidémie qui a déjà emporté plus de 213 personnes et gâché les plans de la marque, qui souhaitait s'implanter durablement dans cette ville de 11 millions d'habitants : "Cela va freiner nos objectifs de croissance à court terme", reconnaît Harmit Singh au cours d'un entretien accordé à l'agence Reuters.

Le virus inquiète le monde entier. Plusieurs entreprises, comme Starbucks Corp, ont d'ores et déjà fermé leurs magasins et mis en garde contre l'impact financier du ralentissement commercial en Chine, le pays le plus peuplé du monde. Levi's a également interdit à tous ses employés de voyager en Chine et d'en sortir.

Selon Harmit Singh, l'impact du coronavirus n'était évidemment pas intégré dans les prévisions annuelles de la société, mais il sera quantifié lors de la publication des résultats du premier trimestre, au mois d'avril.

Levi's, qui tire environ 3 % de ses revenus de la Chine, prévoit pour 2020 des bénéfices supérieurs aux estimations, stimulés par la forte demande pour son prêt-à-porter féminin dans ses magasins et sur Internet.

Face à la diminution de la fréquentation dans les centres commerciaux et les grands magasins, Levi's a investi davantage dans ses activités e-commerce, en ajoutant des fonctionnalités conçues pour attirer les consommateurs des générations Y et Z. Exemple : sur le site web de Levi's, une nouvelle option permet aux acheteurs de personnaliser leur jean avec des imprimés et des patchs sur mesure, ce qui pourrait permettre à cette entreprise de près de 170 ans d'attirer une clientèle plus nombreuse et plus connectée.

Quatrième trimestre décevant



Côté chiffre d'affaires, la société a déçu les analystes au quatrième trimestre, affectée par la chute des ventes dans les grands magasins et les manifestations à Hong Kong.

Les recettes nettes du quatrième trimestre ont baissé de 1,4 % à 1,57 milliard de dollars (1,42 milliard d'euros), légèrement en deçà des prévisions des analystes, qui misaient sur 1,58 milliard de dollars, selon les données IBES de Refinitiv.

Le revenu net ajusté a chuté de 9 % à 108 millions de dollars (97,5 millions d'euros), soit 26 centimes par action, au cours du trimestre qui a pris fin le 24 novembre dernier.
Pour l'exercice 2020, la société a prévu un bénéfice ajusté compris entre 1,18 et 1,22 dollar par action, au-delà des estimations des analystes Wall Street, qui tablaient sur 1,17 dollar.

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.