×
Publicités
Publié le
26 sept. 2018
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Facebook déploie les publicités dans ses "stories"

Publié le
26 sept. 2018

Après un test réussi mené avec Dior Couture, Facebook annonce aujourd’hui le déploiement de publicités dans ses stories. Lancement qui intervient alors que son autre application, Instagram, vient d’ajouter un onglet « Shopping » à ses propres stories, ainsi qu’à son outil d’exploration des photos (lire notre interview de la directrice luxe du groupe, Morin Oluwole, sur FashionNetwork Premium).


La campagne Dior Couture menée par Facebook pour tester les publicités dans les Stories Facebook - Facebook


Ce déploiement sur Facebook intervient un an et demi après le déploiement des stories sur le réseau social. Lancement qui suivait de quelques mois l’arrivée des stories sur Instagram en août 2016. Sur le milliard d’utilisateur d’Instagram, 400 millions utilisent quotidiennement ces publications photo et vidéo éphémères, selon le groupe. Si l’outil n’est pour l’heure utilisé que par 300 millions d’utilisateurs de Facebook et Messenger, les 2,2 milliards de personnes inscrites sur le réseau social donnent à l’outil un imposant potentiel de croissance. Dont Facebook va donc amorcer la monétisation.

« L’intérêt des marques pour ces stories va grandissant, car c’est une alternative aux publications dans les fils d’actualité », nous explique Morin Oluwole la directrice luxe de Facebook, seule direction du groupe dont le siège n’est stratégiquement pas basé aux Etats-Unis mais à Paris. « Et la publicité ciblée va permettre de les utiliser de manière plus pertinente que via une simple publication de stories. En outre, elles offrent de nouvelles possibilités plus créatives, comme la réalité augmentée. »

Une réalité augmentée à laquelle se sont essayées les lunettes Dior et Chanel, ou encore Sephora avec un outil de maquillage virtuel. Mais les ambitions commerciales du groupe américain ne se limitent pas à Facebook et Instagram, Messenger prenant une importance grandissante. Que ce soit pour un robot de conseil d’achat lancé par Louis Vuitton fin 2017 ou pour un outil de prise de rendez-vous pour Sephora. Les stories Messenger, utilisées par 70 millions de personnes, auront droit à leur propre approche commerciale. Tout comme l’autre outil de messagerie du groupe, WhatsApp, dont 450 millions de personnes utilisent quotidiennement les stories.


Louis Vuitton avait été la première marque de luxe à faire de la publicité via les stories Instagram - Instagram


« Sur WhatsApp, nous en sommes vraiment aux balbutiements, indique Morin Oluwole. Nous avons commencé les toutes premières phases de test, qui se sont concentrées sur un système de notification. Quant à savoir ce que cela va donner et de quelle manière cela va s’intégrer, ce n’est pas encore clair. Mais nous travaillons dessus. »
 
En attendant, Instagram vient de renforcer son offre publicitaire avec désormais la possibilité pour les marques d’inclure un onglet « shopping » dans leurs stories. Boutons amenant vers une autre page de l’application dédiée au produit exposé et pouvant renvoyer elle-même vers le portail marchand de la griffe. A ceci s’ajoute l’apparition d’un même onglet « shopping » dans la partie « Explorer » de l’application. A cet endroit, où les utilisateurs pouvaient précédemment se voir suggérer des contenus correspondant à leurs centres d’intérêts, ils se verront aussi proposer des produits disponibles à la vente.

En France 46 % des utilisateurs de Facebook et 28 % des utilisateurs d'Instagram y consultent des contenus liés à la mode. Il existe plus de 50 000 groupes Facebook liés à l'univers de la mode, selon le groupe américain, tandis que des passionnés du secteur consultent en moyenne 35 fois Instagram par jour, sept jours sur sept.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com