×

Farfetch absorbe la plateforme e-commerce de luxe Toplife

Publié le
today 28 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Décidément, Farfetch ne se lasse pas de faire les gros titres. Mardi matin, le site Web a annoncé avoir renforcé son contrat de partenariat stratégique avec JD.com, qui est aussi un de ses principaux actionnaires, pour « construire la première plateforme de luxe de Chine ».


Les riches Chinois sont actuellement la cible principale de la plupart des marques de luxe - Farfetch


La branche chinoise de Farfetch va ainsi absorber la plateforme Toplife de JD.com, qui donnera pour sa part « un accès privilégié à (son) application » au site d'e-commerce de luxe. Les 300 millions de clients de JD.com vont ainsi avoir accès à plus de 3 000 marques grâce au réseau de plus de 1 000 marques de luxe et boutiques partenaires de Farfetch. Selon les deux firmes, cette entente est une « collaboration gagnant-gagnant ».

Les deux entités ont initié leurs relations commerciales en juillet 2017. Ce premier accord portait sur la mise à disposition par Farfetch de sa structure logistique en Chine à JD.com, ainsi que sur le partage des informations concernant les habitudes de consommation locales chinoises. JD.com est l’un des principaux actionnaires de Farfetch et il semblait presque inévitable que les deux acteurs se rapprochent au fil du temps.

Farfetch mise largement sur le marché chinois ces derniers temps et a d’ailleurs récemment racheté CuriosityChina, l’une des principales entreprises de marketing intégré et de commerce social du pays.

Farfetch a déclaré jeudi que ce nouvel accord commercial lui permettrait « d’offrir un panel complet de solutions technologiques et logistiques Farfetch aux marques qui ciblent le marché chinois du luxe, qui représente une part significative de la croissance du secteur ».

JD veut aussi miser sur le luxe sur son propre marché et travaille directement avec les griffes haut de gamme pour offrir une expérience d’achat exclusive de A à Z, allant « du service client à la logistique, avec des entrepôts de luxe et des livraisons “premium” avec JD Luxury Express ». La société noue aussi des partenariats omnicanaux avec certaines maisons et veut continuer à renforcer ses liens directs avec les marques haut de gamme.

Un jour seulement après avoir annoncé un accord avec l'enseigne britannique Harrods pour la gestion de son site e-commerce, le directeur de Farfetch, José Neves, affirme : « Nous pensons que notre relation privilégiée avec JD.com vient “boucler la boucle” et qu’elle sera déterminante pour la transformation du paysage digital de l’industrie du luxe en Chine. Grâce à ce partenariat et à nos précédents investissements en Chine, dont l’acquisition de CuriosityChina, nous sommes maintenant en mesure d’offrir aux marques de luxe une solution globale pour développer leurs stratégies digitales et toucher l’audience engagée et sophistiquée de ce marché essentiel. »

Le directeur de la stratégie de JD, Jon Liao, ajoute que cet accord permettra aux deux acteurs de « mettre en commun leur expertise des marchés locaux et mondiaux dans le secteur du luxe ». « C’est une étape importante pour le développement de JD.com dans l’écosystème mondial de la mode et du luxe. En à peine plus d’un an d’activité, Toplife a réussi à travailler avec de nombreuses marques parmi les plus cotées au monde et est devenue une plateforme de choix pour les clients chinois et les marques haut de gamme. Le luxe fait partie intégrante de notre offre de mode. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com