Farfetch va plus loin dans la création de contenu en collaboration avec Gucci

Après « Farfetch Communities », projet de création de contenus par des influenceurs lancé en mars 2019, le nouveau projet de Farfetch en la matière implique directement les marques. A commencer par Gucci.


Farfetch

La marketplace de luxe décrit son projet « Farfetch and Gucci Open House » comme une « collaboration de huit mois autour de contenu narratif ». Le site Web affiche sa volonté de renforcer ses contenus pour séduire les consommateurs.

Avec cette série, les lecteurs seront amenés à visiter les maisons et les villes de fans de Gucci à travers huit numéros différents. Des influenceurs venus de Paris, Milan, Tokyo, Chicago, Toronto, Los Angeles, Rio de Janeiro et Londres partageront leurs sources d’inspiration dans la mode et le secteur culturel de façon intime.

« Pour ce projet, Farfetch et Gucci se rendent dans les maisons des membres de leur communauté pour explorer l’influence de la ville et de la culture sur le style personnel à travers les choix vestimentaires de chaque personne dans sa maison et dans sa ville. Les fans de Gucci pourront découvrir des pièces de la nouvelle saison d’une manière complètement différent », argumente Farfetch.

Cette collaboration devrait être la première d’une série de partenariats avec des marques de luxe visant à proposer du contenu original sur le site Web de Farfetch. Le choix de Gucci pour lancer le projet paraît logique, car la marque italienne de luxe est un partenaire direct de Farfetch depuis 2017. Les deux marques se sont par ailleurs déjà associées pour d’autres projets, dont le lancement d’un service de livraison en 90 minutes.

« Nous sommes ravis de continuer notre partenariat de longue date avec Gucci à travers une collaboration aussi unique. Des clients de Farfetch dans le monde entier aiment Gucci et s’approprient les pièces de la marque avec leur propre style. La visite des maisons et des villes des membres de notre communauté partagée qui aura lieu au cours des huit prochains mois est une source d’inspiration et un projet excitant », se réjouit Giorgio Belloli, directeur commercial et responsable du développement durable chez Farfetch.

Bon dernier dans la bataille du contenu, Farfetch va devoir rattraper son retard sur ses rivaux Net-A-Porter (qui possède les magazines The Edit et Porter) et Matchesfashion.com (qui propose des tables rondes, des master class et des événements dans son espace physique londonien).

Les premiers influenceurs présentés dans la série « Farfetch and Gucci Open House » seront la chef et mannequin française Coralie Jouhier et l’acteur et musicien basé à Longpont Lukas Ionesco. Charley Vezza, le directeur artistique et propriétaire de Gufram, et la rédactrice et styliste Francesca Cefis suivront dans le prochain numéro à Milan. Des personnalités d’Amérique du Nord, d’Asie et d’Amérique du Sud interviendront ensuite au cours de la collaboration.

Lors de la présentation de son nouveau projet Farfetch Communities en mars, Farfetch a expliqué que sa communauté de clients est composée de personnes « unies par leur passion pour la mode », dont des créatifs, des icônes du secteur, des influenceurs locaux, des propriétaires de boutiques, des stylistes et des personnes qui dessinent le paysage culturel autour d’elles.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

LuxeMédias
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER