Fashion Week de Londres : demandez le programme

La Semaine de la mode masculine de Londres a dévoilé son programme : l'accent est mis sur la jeunesse et la fluidité des genres. Programmée du samedi 5 janvier au lundi 7 janvier, cette semaine de trois jours comprend 42 événements, soit quatre de moins que le calendrier de juin dernier.


Voir le défilé
Charles Jeffrey Loverboy - Printemps-été 2019 - Prêt-à-porter masculin - Londres - © PixelFormula

Le coup d'envoi sera donné samedi matin avec Art School, une marque de mode non-binaire connue pour ses robes tubes à destination des personnes trans. La journée culminera avec Loverboy, la marque de Charles Jeffrey, finaliste du Prix LVMH, dont le défilé spectaculaire de la saison dernière mariait théâtre Nô, samouraïs transgressifs, robes détritus et machines à coudre en papier mâché, portées sur la tête. Une fantaisie LGBTQ de haut niveau.

Ces derniers temps, les grandes marques traditionnelles ont souvent préféré faire l'impasse sur la Fashion Week, mais plusieurs maisons historiques comme Barbour et Belstaff seront au rendez-vous, de même que les créateurs spécialisés dans le tailleur, de E. Tautz à Oliver Spencer.


Stefan Cooke pour MAN (Fashion East, Topman) - Photo : Fashion East

L'objectif principal de la Fashion Week de Londres est peut-être de découvrir de nouveaux talents ou de suivre l'évolution des marques émergentes. Comme Delada, une collection unisexe imprégnée de nostalgie russe, imaginée par la créatrice Lada Komarova, ou Feng Chen Wang, une autre finaliste LVMH, connue pour ses vêtements d'extérieur cools et conceptuels. Ou encore Paria Farzaneh, qui a soulevé des critiques enthousiastes au mois de juin pour sa présentation inspirée de sa famille iranienne, mise en scène dans un camion.
 
Aucune Fashion Week londonienne ne sera jamais vraiment réussie si on oublie d'assister à Fashion East. Ce défilé collectif de trois nouveaux talents présentera cette fois-ci les collections de Stefan Cooke, connu pour ses techniques textiles audacieuses, de Mowalola, par Mowalola Ogunlesi, diplômée de Central Saint Martins, et de Robyn Lynch - née à Dublin, titulaire d'un master de l'Université de Westminster.
 

Robyn Lynch - Printemps-été 2019 - Photo : Fashion East

« La puissance et la simplicité des visions singulières de Mowalola et de Robyn m'ont immédiatement frappée lors de leurs défilés de fin d'études. Il s'agit d'une démonstration parfaite, narrative et intelligente, débarrassée des règles et des limites habituelles. Ce qui ne signifie pas pour autant que leurs collections n'ont pas d'attrait commercial ; elles sont déjà vendues et portées. Nous étions très fiers quand les collections de Stefan se sont retrouvées directement sur les portants des grands magasins du monde entier et nous avons de grandes ambitions pour nos nouvelles créatrices », assure Lulu Kennedy, légendaire dénicheuse de talents et directrice de longue date de Fashion East.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

ModeLuxeDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER