×
Publicités
Publié le
11 janv. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fashion Week de Milan: Dolce & Gabbana renonce au défilé, d’autres optent pour le huis clos

Publié le
11 janv. 2021

L’évolution de la pandémie de Covid-19, avec une propagation accrue du virus en ce début d’année, a obligé les maisons à revoir leur copie. Alors que la Semaine de la mode homme de Milan doit débuter ce vendredi 15 janvier, les annonces se multiplient. Dernière en date: celle de Dolce & Gabbana, qui a décidé d’annuler son défilé, initialement prévu le samedi 16 janvier.


En juillet, Dolce & Gabbana avait été l'un des rares labels à organiser un show physique - © PixelFormula

 
"Avec la situation incertaine liée au Covid, les conditions indispensables pour réaliser notre défilé ne sont plus réunies", fait savoir Dolce & Gabbana dans une note succincte. "Nous avions prévu quelque chose de spécial, qui ne s’adapte pas à la vidéo, du coup il n’y aura pas non plus de défilé digital", nous précise la maison, qui pour la première fois de son histoire ne participera pas à la Fashion Week de Milan. Elle ne sera pas la seule puisque d’autres grandes griffes comme Versace ou Missoni préfèrent se reporter sur la Semaine féminine de février.
 
Lors de la présentation, avant Noël, de son calendrier masculin, la Camera nazionale della moda italiana (CNMI) avait annoncé cinq défilés en présentiel. Depuis, la liste s’est drastiquement réduite. Début janvier, Fendi, puis Etro ont fait savoir que leur défilé physique se déroulerait à huit clos, respectivement les 16 et 17 janvier.

K-Way, qui devait défiler pour la première fois à Milan le 17 janvier, un an exactement après son premier show historique organisé à Florence durant le Pitti Uomo, a dû revoir son programme également. Le show ne se tiendra plus que devant une poignée de spectateurs, a appris FashionNetwork.com.
 
Enfin, le label coréen Solid Homme de la styliste Woo Young Mi, qui devait faire lui aussi ses premiers pas sur les podiums milanais le 18 janvier, ne participera finalement que sous forme digitale à la manifestation.
 
Ces annoncent interviennent alors qu’à Paris aussi, les restrictions sanitaires se sont renforcées avec l’interdiction d'organiser des défilés en présence de public. La Semaine masculine, prévue du 19 au 24 janvier, et celle de la Haute Couture, programmée du 25 au 28 janvier, seront donc entièrement digitales.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com