×
7 070
Fashion Jobs

Fashion week de Milan : place aux jeunes !

Publié le
today 17 févr. 2014
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La Fashion Week dédiée à la femme, qui s’apprête à envahir Milan du 19 au 24 février, devrait marquer un passage de transition avant la grande révolution promise par la Chambre de la Mode italienne. Elle n’en présente pas moins un calendrier intense entre défilés, salons, ouvertures de boutiques et soirées spéciales.

Au programme: 144 collections de prêt-à-porter féminin pour l’automne-hiver 2014/2015, contre 147 en septembre dernier. Avec 65 défilés et quelque 81 présentations, le marathon durera cinq jours et demi alternant avec équilibre grands noms et jeunes créateurs.

Fendi, automne/hiver 2013-14


Ce qui frappe, c’est la présence de stylistes italiens émergents très jeunes, qui ont commencé à pointer leur nez il y a quelques saisons et semblent s’installer désormais dans le calendrier, bousculant la traditionnelle Fashion Week milanaise surtout centrée sur les grandes griffes.

Symbole de ce changement ? L’ouverture de la semaine sera assurée pour la première fois par la milanaise Chicca Lualdi, qui défilera avec sa marque Chicca Lualdi Beequeen, mercredi 19 février, à 9h30. Cristiano Burani, MSGM, Musso de Roberto Musso, Uma Wang sont les autres noms de cette nouvelle génération de stylistes Made in Italy.

Aux côtés de Marco De Vincenzo, qui s'est affirmé comme une valeur montante sûre ces dernières saisons, figurent aussi dans la liste deux personnalités, en particulier, à suivre de près: Fausto Puglisi, le styliste de Emanuel Ungaro, et l’italo-haïtienne Stella Jean. Leurs défilés sont parmi les plus courus de la semaine!

Plusieurs noms défilent par ailleurs pour la toute première fois sur les podiums milanais. A commencer par «Au Jour le Jour». La jeune marque créée en 2010 par Mirko Fontana et Diego Marque, qui se caractérise par un style frais et ironique et des imprimés pop, sera hébergée dans le théâtre de Giorgio Armani.

Autre nouveau nom, enfin, la marque coréenne Heohwan Simulation, qui défile dans le cadre d’un projet de collaboration entre la Camera della Moda et la municipalité de Séoul.

Enfin, la Chambre de la mode italienne a sélectionné quatre stylistes débutants âgés d’une vingtaine d’années au sein de «Next generation », le concours qu’elle organise et qui permet aux talents les plus prometteurs d’accéder aux podiums: Davide Grillo, Daniele Vigiani, Martina Cella et Marco Rambaldi.

"Nous assurons la promotion aussi d'une toute nouvelle initiative qui met à un disposition d’une école de mode, un espace où elle pourra présenter le meilleur de la créativité de ses étudiants. Cette saison, nous accueillons l’Istituto Marangoni, nous sommes ouverts à accueillir d’autres écoles, y compris étrangères, les saisons prochaines", explique l’administrateur délégué de la Camera, Jane Reeve.

Stella Jean, printemps/été 2014


Crise oblige, plusieurs places ont été laissées libres par certaines marques italiennes de petite dimension, qui défilaient depuis des années à Milan, mais qui ont dû renoncer cette saison aux podiums, telles Paola Frani, Jo No Fui ou encore Milan Schön. Le jeune talent Angelo Bratis, soutenu en septembre dernier par la Chambre de la Mode, doit se contenter quant à lui d’une présentation.

Pour le reste, participeront comme d’habitude au marathon milanais les plus grands noms de la mode italienne. Gucci ouvre le bal le mercredi 19 février, suivi par Prada, Fendi et Moschino le jeudi 20. Il y a une grande attente notamment pour découvrir la première collection Moschino signée par Jeremy Scott.

Le vendredi 21 février sera le tour de Blumarine, Etro, Les Copains avec la première collection signée par Graeme Black et Versace, suivis le samedi 22 par Bottega Veneta, Ermanno Scervino, Roberto Cavalli, Antonio Marras et Jil Sander.

Le dimanche 23, place à Dolce&Gabbana (qui défile hors calendrier), Marni, Trussardi, Missoni et Salvatore Ferragamo, tandis que le lundi 24, Giorgio Armani et Dsquared2 clôtureront la semaine.

Seule grande absence notoire: celle de Gianfranco Ferrè, qui avait également déserté la Fashion Week masculine de janvier. Fin 2013, Paris Group, la société de Dubaï qui a racheté la griffe italienne en 2011, a licencié les stylistes Stefano Citron et Federico Piaggi et vendu le siège milanais du célèbre couturier, coupant tous ses liens avec l’Italie…

En dehors du calendrier des défilés, la semaine de la mode milanaise sera accompagnée de plusieurs temps forts entre événements et soirées spéciales. A commencer par la proclamation, le vendredi 21 février, du vainqueur du concours de créateurs Woolmark Prize.

Fausto Puglissi, printemps/été 2014


De nombreuses rénovations et ouvertures de boutiques animeront également les soirées : le 19 ouvriront Giambattista Valli et Golden Goose Deluxe Brand, le 21 Giorgio Armani fêtera sa boutique dédiée aux accessoires.

Sans oublier les inaugurations de Atos Lombardini, La Perla, Gherardini en présence de Jade Jagger, Maurizio Pecoraro, et le 22 l’ouverture du magasin Marella avec Milla Jovovich et du plus grand flagship au monde de Roberto Cavalli, rue Montenapoleone.

Parallèlement se tiendront, du 22 au 24 février, les salons de mode White, Super, Mipap, ainsi que le tout nouveau salon milanais dédié à l’accessoire: Fashion Factory.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com