×
Publicités
Par
AFP
Publié le
7 oct. 2015
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fashion week de Paris : les geishas kitsch de Miu Miu

Par
AFP
Publié le
7 oct. 2015

Chemisiers vichy rouge ou bleu ciel sous des déshabillés transparents marqués à la taille, longs manteaux rétro sur des bottines de french cancan : Miu Miu, seconde griffe de Prada, plus jeune et délurée que son aînée, invente des geishas kitsch et rétro, un brin polissonnes, pour le printemps et l'été prochain.


Miu Miu - Spring-Summer2016 - Womenswear - Paris - © PixelFormula


Une quarantaine de mannequins ont présenté une collection marquée aussi par des associations faussement désordonnées d'imprimés géométriques.

Sous de vaporeux trois-quarts de tulle de soie, la femme Miu Miu de l'été prochain se promène en culotte, protégée des éventuels frimas par une simple veste. Les moins audacieuses opteront pour de très sages jupes longues et étroites, à la taille haute rappelant la mode des années 1950. L'allure rétro est renforcée par des étoles de fourrure colorée portée en diagonale sur le buste. Le blouson Perfecto, lui, est revisité avec des pans de col surdimensionnés.


Miu Miu - Spring-Summer2016 - Womenswear - Paris - © PixelFormula


Autre variante : des robes résolument kitsch, légèrement bouffantes et imprimées d'objets usuels rappelant l'oeuvre de l'artiste italien Piero Fornasetti. Accessoire Miu Miu de la saison : une queue de renard accrochée en breloque à la ceinture, en signe de ralliement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.