×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
23 mars 2021
Temps de lecture
6 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fashion Week de Séoul: la directrice Jeon Mi-kyung revient sur une édition spéciale pandémie

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
23 mars 2021

La Fashion Week de Séoul a commencé lundi, dans un format entièrement virtuel. Pour cette édition, de nombreuses activités sont prévues dans la capitale coréenne et l’événement compte sur une nouvelle ambassadrice.


Jeon Mi-kyung, la directrice de la fashion week de Séoul - DR


Investissant de nouveaux lieux dans le centre-ville, plus de 40 créateurs participeront au total à cette Fashion Week dont la diffusion en direct a commencé lundi matin, avec des défilés au Musée National de Corée et au Musée National d’Art Moderne et Contemporain.
 
Sous l’impulsion du gouvernement métropolitain de Séoul, la Fashion Week dans la capitale coréenne aura lieu du 22 au 27 mars. Cette saison, elle s’est assurée les services de l’actrice et activiste Bae Doon, devenue sa nouvelle ambassadrice. Icône du directeur créatif de Louis Vuitton Nicolas Ghesquière, la jeune femme apparaît déjà dans des vidéos promotionnelles projetées à Times Square, à New York.

Les créateurs disposeront de cinq lieux pour dévoiler leurs idées, comme le parc de Seonyudo et le parc d’Oil Tank Culture. Et cette saison, les défilés en extérieur seront pour la première fois filmés à l’aide de drones. Leenalchi, un groupe alternatif connu pour son titre Tiger is Coming, proposera un concert pendant la cérémonie d’ouverture, tandis que la DJ Peggy Gou assurera la clôture.
 
Depuis le succès mondial de Gangnam Style, les artistes de K-pop sont sous les feux des projecteurs et les marques coréennes comme Wooyoungmi et Muun s’attirent les faveurs de la critique. Depuis, la mode a elle aussi les yeux rivés sur la Corée.
 
Nous nous sommes entretenus avec Jeon Mi-kyung, la directrice de Séoul Fashion Week, qui nous parle des nouveautés et des innovations en Corée.
 
FashionNetwork.com : Pourquoi avoir décidé de changer de lieux ?

Jeon Mi-kyung : Le Dongdaemun Design Plaza fait partie des chefs-d’œuvre de Zaha Hadid. Lorsqu’il a été inauguré, la scène mode de Séoul n’en croyait pas sa chance et a immédiatement décidé d’utiliser cet espace pour la Fashion Week. Mais au bout de sept ans, en comparaison avec d’autres Fashion Weeks dont les défilés se déroulent dans des lieux historiques et symboliques répartis dans toute la ville, la passerelle de Séoul Fashion Week nous semblait un peu limitée. De nombreux créateurs avaient envie de présenter leurs collections dans un nouvel espace. La pandémie nous a enlevé une épine du pied: celle de trouver un lieu pouvant accueillir un public nombreux regroupant la presse internationale, les acheteurs et les VIP. Nous en avons profité pour disséminer des podiums dans tous les recoins de Séoul. Nous voulions transformer des endroits emblématiques des différentes facettes de Séoul et en faire des passerelles, où les créateurs pourraient exprimer librement leurs idées. Grâce au soutien du gouvernement métropolitain de Séoul, nous avons eu accès à des endroits comme le Musée National de Corée et le Musée National d’Art Moderne et Contemporain (MMCA), qui n’avaient jamais été utilisés pour ce type d’événements auparavant. Cette expérience a donné un regain d’énergie aux créateurs qui étaient quelque peu épuisés par la situation liée au Covid-19. Nous allons continuer à découvrir des espaces intéressants dans tous les quartiers de Séoul pour en faire des podiums de défilés.

 


FNW: Quelles sont les innovations qui vous tiennent le plus à cœur pour cette nouvelle édition ?

JMK: En février 2020, nous avons dû annuler la Fashion Week alors que nous étions en pleine préparation. Maintenant, nous connaissons la direction à prendre. Les défilés physiques ne peuvent plus être la seule option. Nous allons profiter de ces temps incertains pour présenter des nouveautés lors de la Séoul Fashion Week. En plus des défilés, certaines marques participantes vont montrer tout le potentiel de Séoul à travers plusieurs projets.
 
FNW: Pourquoi avoir choisi Bae Doona comme ambassadrice ?

JMK: Bae Doona est la première ambassadrice Sud-Coréenne de Louis Vuitton et elle est aussi la muse du directeur créatif Nicolas Ghesquière. Elle est considérée comme une actrice significative en Corée. Elle a joué dans plusieurs films, dont ceux du directeur oscarisé Bong Joon-ho. La Fashion Week de Séoul va offrir une expérience digitale et les créateurs coréens auraient aimé pouvoir rencontrer les journalistes et les acheteurs étrangers. Pour faire face à cette "réalité pandémique", nous avons compris l’importance de promouvoir la Fashion Week de Séoul avec une icône mondiale aussi influente que Bae Doona. En tant que fashionista impliquée dans la scène mode coréenne, elle n’a pas hésité à nous rejoindre.
 
FNW: Combien de défilés avez-vous prévus ?

JMK: 26 marques pour Seoul Collection et 17 pour Next Generation.
 
FNW: Combien d’événements auront-ils lieu ?

JMK: Leenalchi, l’une des nouvelles sensations de la scène musicale coréenne, sera la tête d’affiche de la cérémonie d’ouverture et la DJ de renommée mondiale Peggy Gou assurera quant à elle la clôture.
 
FNW: Y aura-t-il des événements en direct ?

JMK: Les défilés et les événements ont été réalisés à l’avance et seront diffusés en direct sur chaque chaîne pendant la Fashion Week de Séoul. Des événements de shopping en live avec KOL auront lieu après.
 
FNW: Seoul Fashion Week est-elle une entreprise privée ou une fédération du secteur ? Comment fonctionne-t-elle ?

JMK: Contrairement à d’autres Fashion Weeks, la Fashion Week de Séoul est financée par le gouvernement métropolitain de Séoul sans recourir à partenaires privés. Le gouvernement métropolitain de Séoul fournit le budget, et le directeur général de la Fashion Week de Séoul est chargé de la supervision générale et de la direction.


Look tiré d’une collection 2021 d’Aimons - Foto: Aimons


FNW: De quel budget disposez-vous ?

JMK: Environ 5 milliards de wons (3,7 milliards d’euros) par an.
 
FNW: Combien d’acheteurs, de journalistes et d’influenceurs vont-ils assister à la Fashion Week, selon vous ?

JMK: Nous ne ménageons pas nos efforts pour attirer plus de public. Nous espérons atteindre la participation la plus forte jamais enregistrée grâce à l’utilisation du numérique.
 
FNW: Quels sont vos dix créateurs favoris ?

JMK: Aimons, par Jaehyun Kim. Même avant que la presse internationale ne s’intéresse à la Fashion Week de Séoul, Jaehyun Kim était l’une des créatrices coréennes les plus appréciées des acheteurs internationaux. Elle a rejoint la Fashion Week de Séoul l’année dernière, après une absence de plusieurs années, et nous sommes vraiment enchantés de la voir défiler à nouveau parmi nous. Bae Doona et Peggy Gou porteront toutes les deux des pièces d’Aimons, ce qui témoigne bien de la popularité de ce label en Corée. Nous sommes vraiment de grands adeptes de cette marque.
 
Parmi les autres marques qui me plaisent, il y a Partsparts, pour sa collection durable ; Beyond Closet, l’une des marques préférées des célébrités coréennes ; Seokwoon Yoon, l’étoile montante de la Fashion Week de Séoul ; A Bell avec son défilé virtuel ; Hanacha pour sa collection conceptuelle ; Painters, qui montre une créativité et une inventivité ressourçantes ; Notknowing, déjà l’une des favorites de la scène street-style ; et BMuet(te) and Lie avec ses collections stables, toujours appréciées des acheteurs.
 
FNW: Comment êtes-vous devenue directrice de Séoul Fashion Week ?

JMK: Lorsque je travaillais dans la presse mode (chez Elle Corée, Vogue Corée et Harper’s Bazaar Corée, entre autres), j’ai assisté à je ne sais combien de Fashion Weeks à Paris, New York, Londres et Milan. Je me rappelle encore de ma surprise, de mon émotion et de mon envie lorsque je couvrais ces Fashion Weeks. J’ai toujours été convaincue que Séoul renaîtrait un jour de ses cendres et serait reconnue comme capitale mode et j’ai toujours eu la volonté de transformer la Fashion Week de Séoul en une plateforme d’envergure internationale. Je pense que c’est ce qui m’a conduite à devenir la directrice de la Fashion Week de Séoul. Les œuvres créatives et parfaitement réalisées des designers coréens et la sophistication de la K-Culture rayonneront bientôt dans le monde entier !

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com