×
Publicités
Par
AFP
Publié le
17 sept. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fashion Week : Jason Wu célèbre la femme moderne et libre pour Hugo Boss

Par
AFP
Publié le
17 sept. 2015

Inspiré par le courant artistique du Bauhaus, Jason Wu a présenté mercredi pour Hugo Boss une collection particulièrement féminine et élégante à la Fashion Week de New York, pour une femme moderne et libre.


Hugo Boss - Spring-Summer2016 - Womenswear - New York - © PixelFormula


« C'est peut-être l'approche la plus douce que j'ai eue depuis que j'ai commencé il y a deux ans pour Boss », a confié le créateur après son défilé.


Hugo Boss - Spring-Summer2016 - Womenswear - New York - © PixelFormula


Ses coupes sont toujours ultra précises, souvent asymétriques, ses vestes anguleuses. Mais cette saison, la femme Boss ose les fins plissés ultra-légers pour de superbes robes noire, jaune, bleu français, ou vermillon finement ceinturées à la taille, pour un ensemble jupe et haut asymétrique ivoire au col rond, ou pour allonger une petite robe sage.

Les épaules sont dénudées, et des franges adoucissent le revers d'une maxi-veste blanche sans manche, ou d'une robe coupée dans le biais.

« Je voulais que les vêtements bougent, je voulais enlever tout le côté apprêté du façonnage, tout a du mouvement, il y une vraie féminité dans la collection », a expliqué le designer de 32 ans, new-yorkais né à Taïwan. « Le mouvement est particulièrement attirant en ce moment. Nous ne voulons plus être contraints, les femmes veulent être libres. »


Hugo Boss - Spring-Summer2016 - Womenswear - New York - © PixelFormula


Pour cette collection printemps-été 2016, il a aussi revisité l'ADN de la marque, connue d'abord pour ses costumes masculins. Trois pièces à la fin du défilé sont inspirées par des smokings, dont une superbe robe fourreau noire.

« C'est du pur Boss », explique le créateur. « C'est cet ADN du façonnage, mais féminisé, réimaginé, repensé ». L'époque « n'est plus aux grandes robes de bal », dit-il encore. « C'est ce que les femmes veut porter aujourd'hui. Je pense qu'il y a une nouvelle façon de s'habiller, et je pense que (cette collection) est une jolie proposition pour la femme moderne. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.