×
Publicités
Publié le
27 sept. 2015
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fashion Week : Paris prend le relais avec de nombreuses nouveautés

Publié le
27 sept. 2015

Après New York, Londres et Milan, Paris prend le relais et termine le marathon des collections de prêt-à-porter féminin pour le printemps-été 2016. Une Semaine de la mode très attendue, qui s’étire sur neuf jours pleins, du mardi 29 septembre au mercredi 7 octobre, et est soutenue cette saison par la Mairie de Paris via plusieurs initiatives et la campagne « La Mode Aime Paris », qui s’affichera pendant 15 jours dans les rues de la capitale.

Christian Dior, automne/hiver 2015-16 - © PixelFormula


Quelque 5 000 visiteurs sont attendus à Paris pour cette manifestation avec 91 défilés prévus, contre 92 en mars et 93 en septembre 2014, auxquels s’ajoutent une dizaine de shows hors calendrier, et plusieurs présentations de créateurs de 24 nationalités différentes. Les festivités se dérouleront au Palais de Tokyo, centre névralgique de la Semaine parisienne, ainsi que dans d’autres lieux emblématiques de la capitale, tels que le Grand Palais ou l’Hôtel de Ville.

Cette saison, quatre jeunes créateurs font leur entrée dans le calendrier officiel, tandis que de nombreux nouveaux noms feront leurs premiers pas dans des défilés organisés parallèlement à la Fashion Week.

A noter aussi, le retour de trois marques dans le programme parisien : Courrèges, Ellery et Martin Grant, styliste australien installé à Paris depuis 1992. Ce dernier a repris la route des podiums il y a un an après plusieurs saisons consacrées à des présentations. Mais il avait fait faux bond l’hiver dernier. Il défile à nouveau lundi 5 octobre.

Sa compatriote Kym Ellery a elle aussi passé un tour l’hiver dernier et revient cette saison. Formée auprès de la célèbre école de mode Central Saint Martins, la créatrice australienne a lancé sa marque en 2007 et remporté le prix de designer de l’année du Woolmark Award en 2010.

L'Australienne Ellery réintègre le calendrier cette saison - (photo PixelFormula)


Courrèges fait son retour pour sa part le mercredi 30 septembre. La maison au style futuriste, créée en 1961 par André et Coqueline Courrèges, a été reprise en 2011 par le duo de publicitaires Jacques Bungert et Frédéric Torloting. Pour la direction artistique, ils ont fait appel en mai dernier à deux jeunes créateurs français, Sébastien Meyer et Arnaud Vaillant (25 et 26 ans), qui ont lancé en 2013 leur propre label, Coperni. Leur première collection signée Courrèges marquera l’un des temps forts de la semaine.

C’est une Fashion Week passionnante, qui se profile grâce aussi à de nombreux autres débuts. Mardi 29 septembre, en ouverture de la semaine, il ne faudra pas rater notamment trois noms émergents, qui font déjà beaucoup parler d’eux. A commencer par Aalto. Lancée l’an dernier par le créateur finlandais Tuomas Merikoski, qui a notamment travaillé pour Givenchy et Louis Vuitton, la marque mêlant style nordique et touche parisienne est déjà très appréciée. Le défilé se tiendra à l'Institut finlandais.

Le même jour défilera Nehera, griffe des années 1930 fondée par un entrepreneur tchécoslovaque, relancée récemment, ainsi que la révélation du dernier Designers Apartment, Christelle Kocher. La directrice artistique des Ateliers Lemarié (maison d’art spécialisée dans la plumasserie), qui a travaillé entre autres pour Dries Van Noten et Bottega Veneta, propose des collections mêlant street culture et savoir-faire artisanal, proche de la haute couture. Elle a choisi les Halles pour dévoiler la collection été de sa marque Koché.

A surveiller également, Vetements, collectif emmené par le designer géorgien Demna Gvasalia, l'un des finalistes du prix LVMH cette année, qui défilera jeudi 1er octobre, ainsi que la toute première collection de prêt-à-porter de Schiaparelli, qui sera dévoilée lors d’une présentation le 30 septembre. Arrivé aux commandes en avril, le directeur artistique Bertrand Guyon a présenté sa première collection couture en juillet.

Tuomas Merikoski débute dans le calendrier parisien avec sa marque Aalto


Autre rendez-vous à ne pas manquer, celui des sœurs Mary-Kate et Ashley Olsen. Enfants-stars de séries américaines des années 1990 devenues des stylistes reconnues, elles ont choisi Paris pour présenter la collection de leur marque The Row. On retrouvera par ailleurs les talents prometteurs, qui ont débuté à Paris ces dernières saisons, tels Each x Other, le Japonais Anrealage ou encore l’Indien Rahul Mishra.

Il faudra tenir aussi à l’œil le deuxième défilé de Nadège Vanhee-Cybulski chez Hermès, de Guillaume Henry chez Nina Ricci, du duo Adrien Caillaudaud-Alexis Martial chez Carven, d'Adam Andrascik chez Guy Laroche, et de Vanessa Seward qui, à 44 ans, a lancé sa propre marque en début d'année après une longue expérience entre autres chez Azzaro.

En revanche, disparaissent du programme la Française Christine Phung, Dévastée, Christian Wijnants, Gosia Baczynska, Tsumori Chisato et Jean Paul Lespagnard. Ne figurent pas non plus cette saison, le Croate Damir Doma, qui a défilé dimanche à Milan, où il a désormais élu domicile, ainsi que Givenchy, qui a organisé un grand show à New York.

Bien évidemment, les projecteurs seront braqués aussi et surtout sur les maisons incontournables, telles que Balmain, Chanel, Christian Dior, Lanvin, Louis Vuitton, Hermès, Saint Laurent, etc. Alexander Wang présentera pour sa part vendredi 2 octobre sa dernière collection pour Balenciaga. Arrivé à la tête de la direction artistique de la Maison fin 2012 pour remplacer Nicolas Ghesquière, le créateur américain de 31 ans, icône d'un style new-yorkais urbain et cool, a décidé de se concentrer sur sa propre marque.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com