×
2 666
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
9 janv. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Fast Retailing (Uniqlo) a vu ses ventes reculer de 3,3 % au premier trimestre 2019/20

Publié le
9 janv. 2020

C'est un bilan auquel il ne s'attendait pas il y a quelques mois. Le groupe nippon Fast Retailing a fait part ce 9 janvier de ses résultats du premier trimestre pour l'exercice 2020 : sur la période, ses ventes se sont rétractées de 3,3 % sur le plan global, à 623,4 milliards de yens (soit 5,13 milliards d'euros). Une baisse imputée surtout à son activité chahutée à Hong Kong, théâtre de manifestations depuis plusieurs mois, mais aussi en Corée du Sud, un pays en tension avec le Japon, incluant le boycott de produits de consommation.


Collection Uniqlo automne-hiver 19/20 - Uniqlo


De septembre à novembre 2019, le résultat opérationnel de la société a reculé de 12,4 %, s'élevant à 91,2 milliards de yens (750,5 millions d'euros), contre 104,6 milliards enregistrés l'année précédente. Le bénéfice net s'établit quant à lui à 70,9 milliards de yens (-3,5 %).

Si l'on se concentre sur le seul navire amiral, les ventes d'Uniqlo ont reculé de 5,3 % au Japon (233 milliards de yens), mais son résultat opérationnel y est positif (+1,6 %). L'activité a également chuté à l'international (-3,6 %, à 280,7 milliards de yens), ce qui est plus inhabituel.

Pour expliquer cette méforme à l'export, l'enseigne de mode familiale pointe donc les très mauvais résultats enregistrés en Corée du Sud et à Hong Kong, mais aussi une météo trop clémente sur le plan mondial. Toutefois, en Europe uniquement, Uniqlo a vu son activité "croître à deux chiffres", précise la chaîne, grâce à une bonne dynamique en Espagne, aux Pays-Bas et en Italie, où elle qui vient de s'installer en septembre 2019.

Concernant le portefeuille Global Brands (-11,4 % au premier trimestre), qui inclut Gu, PLST, Comptoir des Cotonniers et Princesse tam tam, le groupe n'est pas prolixe et signale tout juste que Comptoir des Cotonniers a signé la même perte que l'an passé.

Ces résultats en recul ont amené le groupe japonais à revoir à la baisse ses ambitieuses prévisions annuelles. Ainsi, Fast Retailing anticipe un chiffre d'affaires amputé de 60 milliards de yens pour la totalité de son exercice 2020, soit 2 340 milliards de yens (19,25 milliards d'euros). Ce qui implique une progression annuelle estimée de 2,2 %, contre +4,8 % prévus auparavant. Il a de plus dévalué de 11 % son bénéfice opérationnel espéré. Les résultats du deuxième trimestre seront donc cruciaux pour Fast Retailing.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com